Israël fait des prouesses dans les technologies propres !
#ASavoir #Actualite #BonsPlans #BuzzNews #CultureSport #Economie #EnDirectDe #Entreprises #ISRAEL
Diane Janel
mardi 30 mai 2017 Dernière mise à jour le Mardi 30 Mai 2017 à 10:14

Quatre sociétés israéliennes ont été classées au palmarès mondial « Global Cleantech 100 » de 2017. Elles ont été désignées parmi les 100 entreprises mondiales les plus innovantes dans le secteur des technologies propres, et les plus aptes à répondre à l’urgence écologique actuelle.

 

 

Quatre sociétés israéliennes sont classées au palmarès mondial « Global Cleantech 100 » de 2017: il s’agit de BreezoMeter, Kaiima, TaKaDu, et Netafim. Ainsi, elles sont reconnues parmi les 100 entreprises mondiales les plus innovantes dans le secteur des technologies propres. Une bonne manière de connaître ces sociétés qui auront une influence significative au cours des cinq à dix prochaines années, et qui pourront relever les défis du secteur des énergies renouvelables.

Le palmarès “Global Cleantech 100”

Le “Global Cleantech 100” est un palmarès mondial des entreprises privées du secteur des technologies propres , ou « cleantech », réalisé par le cabinet américain Cleantech Group (CTG) et le quotidien britannique The Guardian. Ce classement prend en compte les entreprises privées du secteur des technologies propres ou « cleantech ».

La huitième édition du classement a été réalisée en se basant sur des données de recherche exclusives du CTG. Plus de 9 000 nominations ont été prises en compte dans 77 pays, accompagnées des commentaires avisés d’un panel d’experts.  

Les 4 nominés d’Israël

Breezometer est la créatrice d’une solution pour le contrôle de la qualité de l’air dans la ville. Son application fort pratique permet un accès public aux données environnementales, afin que le public puisse évaluer son exposition à la pollution dans la vie quotidienne.

Takadu est une société tout aussi ingénieuse, qui s’est spécialisée dans la surveillance intelligente des réseaux de distribution d’eau. Ainsi, une application a été créée pour envoyer des alertes automatiques en en cas de détection de fuites d’eau dans réseaux de distribution d’une ville.

De la même manière, Netafim est spécialisé dans les solutions de gestion de l’eau, mais cette fois dans le domaine de l’agriculture. Le système d’irrigation goutte à goutte fort pratique inventé par la société est aujourd’hui devenu une référence du marché international de l’irrigation.

Enfin, la quatrième société israélienne nominée, Kaiima, s’occupe du secteur des technologies bio-agricoles, notamment concernant la génétique et les technologies de reproduction. A cet effet, une plate-forme exclusive EP a été créée afin d’améliorer la productivité des plantes non OGM (organisme génétiquement modifié).

 

 

Pour en savoir plus sur la technologie israélienne, découvrez la vidéo inédite d’Ecomnewsmed:

 

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *