Tunis et Djibouti consolident leur partenariat commercial en matière d’énergies renouvelables
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Decideurs #Economie #Institutions #Politique #TUNISIE
Bastien Mekhazni
jeudi 1 juin 2017 Dernière mise à jour le Jeudi 1 Juin 2017 à 13:05

Lundi 29 mai 2017, Hela Cheikhrouhou, ministre des Energies, des Mines et des Energies renouvelables a rencontré son homologue Djiboutien à Tunis. Une occasion pour la ministre de défendre le capital industriel de Tunis mais aussi de renforcer des relations commerciales historiques entre les deux pays.

Le ministre de l’Energie chargé des ressources naturelles de Djibouti, Younis Ali Ghedi, accompagné du conseiller spécial de Président Alexis Mohammed a exprimé ce lundi 29 mai, son souhait de développer le partenariat commercial avec Tunis dans le secteur des énergies renouvelables.

Des qualifications industrielles tunisiennes enviables

Séduit par les qualifications tunisiennes en matière d’énergie verte, Younis Ali Guedi voit dans le territoire tunisien une grande opportunité d’investissements. Ce domaine a été également mis en avant par la ministre Tunisienne de l’énergie H. Cheikhrouhou.

En effet La Tunisie a récemment dépensé 165 millions de dollars pour développer son industrie verte. Cet appel d’offre principalement tourné vers l’industrie locale pourrait renforcer la compétitivité tunisienne et faciliter le transfert de connaissances dans ce domaine.

Le capital humain tunisien en matière d’énergies non-renouvelables a également de quoi faire des jaloux. Le ministre Djiboutien a montré son intérêt vis-à-vis des compétences de la main-d’œuvre tunisienne en matière de gestion de la distribution du pétrole à l’occasion d’une autre visite à la société Sergaz spécialisée dans la maintenance d’un important pipeline. 

Des relations, historiques, pérennes, mais surtout « gagnant-gagnant »

Ce n’est pas la première rencontre entre les deux pays membres de l’Union Africaine et la Ligue Arabe. En 2013, le précédent secrétaire d’Etat tunisien à l’énergie, M. Ouerfelli avait rencontré Djibouti pour accentuer leur partenariat énergétique assurée par STEG International Service pour améliorer l’électrification à Djibouti.

Plus récemment, en décembre 2016, c’était au tour de la Tunisie de se rendre à Djibouti pour déterminer les conditions et les opportunités d’investissements du pays. TABC n’avait pas manqué de saluer la position géopolitique stratégique de Djibouti. Situé sur les côtes du Golfe d’Aden, disposant d’un port commercial lucratif et de sept câbles souterrains de télécommunications Djibouti suscite l’intérêt des puissances régionales et internationales.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Tunisie:

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *