En Algérie, 5 projets de fermes aquacoles sont prévus
#ASavoir #Actualite #Agenda #BuzzNews #CultureSport #Economie #EnDirectDe #Entreprises #ALGERIE
Diane Janel
mercredi 14 juin 2017 Dernière mise à jour le Mercredi 14 Juin 2017 à 10:47

La commission de la pêche et des ressources halieutique de l’APW vient d’approuver cinq projets de fermes aquacoles dans la ville d’ Oran afin d’augmenter la production.

 

 

La commission de la pêche et des ressources halieutique de l’assemblée populaire wilayale d’Oran vient d’approuver cinq projets de fermes aquacoles à Oran, une des plus importante villes d’Algérie qui se situe au Nord-ouest du pays, à 432 km de Tanger. Plus précisément, ces projets seront localisés à Kristel, un village portuaire, situé sur la côte Méditerranéenne, à 26 km d’Oran.

 

3 fermes aquacoles préexistentes

 

Avec ces 5 nouveaux projets, le nombre total de fermes aquacoles à l’Ouest du pays s’élèvera à huit. Pour rappel, trois fermes aquacoles sont opérationnelles depuis l’année 2014 à Kristel, Cap Falcon et Arzew. Spécialisées dans la production de moules et d’huile de daurade, leur production équivaut à 43 tonnes de divers types de poissons par an.

Les 3 fermes aquacoles déjà présentes ont généré 51 postes d’emploi à Cap Blanc et Kristel. 

 

Agrandir la production

 

Ainsi, les 5 nouvelles fermes permettront de combler les lacunes dans la production:  les trois autres fermes d’élevage étant spécialisées dans loups de mer et de daurades, de moules et de conchyliculture, ces nouveaux projets se concentreront sûrement sur d’autres types de poissons.

Selon un membre de la commission de l’APW : « Les projets aquacoles permettront de combler le déficit de la production halieutique dans la wilaya qui dispose de tous les moyens d’accompagnement des investisseurs pour développer la filière

On sait d’ores et déjà que 15 autres projets sont prévus pour 2019. L’Organisation mondiale pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le développement de l’aquaculture, estime que 60% de la production mondiale de poissons sera assurée par les fermes aquacole d’ici 2030.

 

 

 

Pour en savoir plus sur l’Algérie, découvrez nos vidéos inédites:

 

 

 

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *