Pourquoi Intel tarde t-elle à racheter la Startups Israélienne Mobileye ?
#ASavoir #Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #Decideurs #Economie #Entreprises #VieDesEntreprises #ISRAEL
Juli Choquet
vendredi 23 juin 2017 Dernière mise à jour le Vendredi 23 Juin 2017 à 09:03

La multinationale Intel obtient un délai pour le rachat de l'entreprise Israélienne Mobileye. Si la transaction estimée à 15,3 milliards de dollars s'effectuait, ce serait le plus gros rachat de startup de l'histoire de la Silicon Wadi.

La société Mobileye spécialisée dans le developpement de programmes assistants les personnes à cécité réduite par le biais de sa filiale OrCam, intéresse plus d’un investisseur. Intel avait ainsi misé sur ce potentiel technologique en vue de créer des prototypes de voitures intelligentes. En mars dernier, le géant Américain avait annoncé le rachat de Mobileye pour un montant record de 15,3 milliards de dollars.

Mais la durée légale allouée à ce rachat expirait le 21 juin 2017… L’opération “Cyclops” prend donc du retard surement en raison du montant historique annoncé. En réalité une partie de la facture a déjà été réglée par la filiale d’Intel en charge du rachat. En effet, une partie du montant total a été fractionnée en actions qui elles mêmes avaient été vendues sous la forme d’un appel d’offre privé.

Ce montage financier vise principalement à alléger le taux d’imposition par l’Etat d’Israel qui prévoit une exonération de taxes lorsque le rachat par une entreprise étrangère est soldé via des actions. Par conséquent si Intel ne termine pas cette transaction à temps, la multinationale risque de devoir régler le reste de la somme sous le régime de taxation Israélien.Toutefois d’après nos sources auprès de la jeune pousse, ces actions déjà achetées représenteraient environ 50% du transfert.

La société Mobileye a ainsi confirmé le délai accordé à Intel dans un communiqué qui précise que “toutes les actions ordinaires en circulation de Mobileye” ont “été prolongées”. Sauf qu’entre temps le contrat exige que l’appel d’offre soit public. Une situation qui prendra légalement fin au 20 juillet 2017 à moins que l’intégralité de la somme ne soit versée par les investisseurs d’Intel auquel cas le rachat deviendrait effectif.

Si le montage financier du rachat de Mobileye par Intel ne semble pas avoir été totalement finalisé, les actionnaires ont eux approuvés publiquement le rachat.

 

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Israël :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *