Pourquoi la Tunisie n’adhérera pas à la plateforme PayPal ?
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Decideurs #Economie #Entreprises #VieDesEntreprises #TUNISIE
Bastien Mekhazni
lundi 26 juin 2017 Dernière mise à jour le Lundi 26 Juin 2017 à 10:41

Cela faisait près d’un an que la Tunisie demandait son adhésion. Le 22 juin, le géant américain des micro-paiement a fait part au ministère tunisien des TIC et de l’Economie numérique de leur rejet du dossier tunisien. L’implantation était pourtant prévue pour le mois de juin 2017.

Un mail officiel a été envoyé hier par PayPal au ministère des TIC pour annoncer leur refus de s’implanter en Tunisie. Aucune explication n’a été donnée dans le mail. C’était pourtant bien parti pour la Tunisie qui se montrait optimiste suite à l’annonce du ministre Anouar Marouf, ministre tunisien des TIC et de l’économie numérique, de ses négociations fructueuses avec la compagnie américaine.

La Banque Centrale Tunisienne (BCT) avait présenté la candidature tunisienne depuis le 27 septembre 2016. L’institution avait envoyé une lettre officielle présentant son souhait d’adhésion. Mais les conditions proposées par l’institution tunisienne avaient été refusé par Paypal, qui demandait uen révision.

En effet, la BCT s’inquiète de la sortie potentielle de devises engendrées par l’utilisation des services de PayPal à l’étranger : la requête de la banque centrale se résumait à n’autoriser que les opérations au sein du territoire tunisien. Ainsi, le service ne serait pas disponible pour un tunisien en voyage à l’étranger.

Certaines restrictions visant à réguler l’ouverture financière sont encore présentes en Tunisie, et c’est ce qui a poussé la BCT à formuler cette condition. 

 

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Tunisie :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *