En Espagne, les travailleurs Marocains préservent la région d'Aragon
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Collectivites #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #Emploi #MAROC
Bastien Mekhazni
mardi 27 juin 2017 Dernière mise à jour le Mardi 27 Juin 2017 à 10:46

Visiedo, petit village situé en Aragon au centre de l’Espagne, est confronté depuis plus de 20 ans à un dépeuplement alarmant. Dans cette région rurale, l’arrivée d’immigrants majoritairement marocains semble donner un nouveau souffle économique et social.

Une vallée de la province d’Aragon en Espagne

En Aragon, la densité de la population s’élève à 9,6 habitants par kilomètre carré, soit près de 10 fois moins que la moyenne d’Espagne. 

Avec ses 136 habitants, le hameau est menacé depuis plusieurs années par une crise démographique qui n’est pas sans conséquence pour la région.

Mais les travailleurs d’origines étrangères ont dès la fin des années 1990, ralenti le vieillissement démographique de la région qui inquiétait tant les autorités locales. En effet, à cette époque les étrangers prinicpalement des Marocains étaient répartis sur la côte méditerranéenne de l’Espagne et majoritairement concentrés autour du secteur agricole. Ces derniers occupaient des emplois rémunérés à la journée dans les champs agricoles de la côte espagnole, des emplois que les espagnols ne veulent pas occuper. 

Puis ces journaliers agricoles se sont déplacés dans les terres, autour de la communauté de Teruel, où est placé le village de Visiedo. Dès 1998 , la province de Teruel a connu un afflux migratoire établissant le nombre d’immigrés à 13 979 personnes. 

Fruit d’une réorganisation démographique, ces mouvements ont donc permis un rajeunissement de la population de la province de Teruel pour laquelle un tiers des habitants a plus de 60 ans

A Visiedo, une école primaire qui menaçait de fermer fût maintenue en vie grâce à cette diaspora. Mieux, cette vague migratoire a également donné le sourire à l’économie rurale régionale qui compte un nombre croissant de mains d’oeuvre, d’agriculteurs, de bergers. En 2013, la région représentait 9% de la production agraire du pays.

De 1998 à 2016, le nombre d’étrangers en Espagne est passé de 1,6% de la population espagnole à 12,2%.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique au Maroc :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *