En Israël, la pension d’invalidité va augmenter de 70%
#ASavoir #Actualite #Agenda #BonsPlans #BuzzNews #CultureSport #Economie #EnDirectDe #Politique #ISRAEL
Diane Janel
mardi 27 juin 2017 Dernière mise à jour le Mardi 27 Juin 2017 à 14:30

La pension de 250 000 personnes invalides en Israël qui était de 590 euros augmentera de 70%, atteignant ainsi les 1 000 euros par mois. Le plan devrait coûter environ un milliard d'euros.

 

 

Le député David Bitan a annoncé durant une conférence de presse que la pension d’invalidité augmentera de 70% atteignant ainsi les 1000 euros. Cette décision devrait ravir les 250 000 personnes invalides en Israël

Les handicapés obtiennent gain de cause

 

Lors de la conférence, tous les membres de la coalition se sont félicités de cette mesure qui porte l’indemnité aux personnes invalides au même niveau que le salaire minimum soit environ 1 000 euros. Le député  Gilon du Meretz qui a milité en faveur de cette augmentation a commenté : «C’est un moment historique pour le quart de million de personnes handicapées en Israël».

Cette initiative répond aux protestations des handicapées. Pendant des mois, les manifestants ont multiplié les protestations: ils ont bloqué l’aéroport Ben-Gurion, ils se sont enchaîné à leur fauteuil, et ont même menacé de s’immoler.

Pour rappel, juillet 2004, l’âge de la retraite varie en fonction de la date de naissance. A l’heure actuelle, il est de 67 ans pour les hommes et 62 ans pour les femmes nées à partir du mois de mai 1947.

Pour avoir droit à une pension de vieillesse sans condition d’âge ou de ressources en Israël, est possible à partir de 70 ans pour les hommes et 68 ans pour les femmes nées en 1946  (augmentation régulière de 8 mois par an pour atteindre 70 ans pour les femmes nées à partir de 1950).

Pour obtenir ses droits, l’assuré doit également cumuler 60 mois d’assurance au cours des 10 années précédant l’âge requis, ou bien 144 mois ou 60 mois.

 

Pour en savoir plus sur Israël, découvrez nos vidéos inédites:

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *