L'Algérie et la Chine consolident leur relation dans le domaine des ressources en eau.
#ASavoir #Actualite #BonsPlans #BuzzNews #Economie #EnDirectDe #Politique #ALGERIE
Ecomnews Med Redaction
jeudi 29 juin 2017 Dernière mise à jour le Jeudi 29 Juin 2017 à 13:31

Le ministre des Ressources en Eau et de l'Environnement, Hocine Necib, a récemment accueilli l'ambassadeur de Chine pour discuter de la coopération des deux pays dans le domaine des ressources en eau.

 

C’est en se félicitant des relations sino-algériennes historiques “très positives” que la rencontre s’est entamée. M. Necib, a rappelé à ce titre l’importance et l’influence de Pékin dans le cadre des partenariats économiques d’investissements, et du développement de l’économie algérienne.

Un partenariat autour des ressources en eau

Le pays est l’un des partenaires arabes les plus présents dans les relations sino-arabes. En effet, en 2015, les biens et services chinois représentaient 15% des importations algériennes. Fin 2016, les investissements chinois (agriculture, BTP, industrie, services…), s’élevaient quant à eux à 2,5 milliards de dollars

Aujourd’hui, c’est dans le domaine des ressources en eau que les deux pays orientent leur partenariat. Le diplomate a rappelé la capacité de la Chine de participer au développement de ce secteur décisif en Algérie pour les décennies à venir. 

Les efforts founis par l’Algérie

Les efforts mobilisés par l’Algérie ne sont pas nouveaux. Pour rappel, le pays est engagé depuis quelques années dans un plan de modernisation dans le cadre de sa stratégie nationale concernant l’environnement

De 2000 à 2016, la superficie des terres irriguées à été multipliée par trois. Mais aujourd’hui le ministère des Ressources en Eau reconnaît les lacunes de son système de production d’eau potable. La Chine, partenaire historique à l’économie solide, apparaît alors comme la clé de voûte du développement de ce secteur en Algérie.   

 

Pour en savoir plus sur l’Algérie, découvrez nos vidéos inédites:

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.