2017 : Une année record pour les investissements étrangers en Egypte
#ASavoir #Actualite #Agenda #BuzzNews #Economie #EnDirectDe #Institutions #EGYPTE
Diane Janel
mardi 4 juillet 2017 Dernière mise à jour le Mardi 4 Juillet 2017 à 15:34

Durant l’année fiscale 2016-2017, les investissements étrangers en Egypte ont atteint les 10 milliards de dollars. C’est presque neuf fois plus que l’année dernière, preuve que le prêt accordé par le FMI porte ses fruits.

 

La libéralisation de la livre égyptienne depuis novembre 2016 attire toujours plus d’investisseurs. Durant l’exercice 2016-2017, l’Egypte a émis 9,8 milliards de dollars d’obligations sur le marché local représentant la dette intérieure du pays. Les créances sont majoritairement détenues par des non-résidents.

Des investisseurs prompts à agir

Les non-résidents se montrent de plus en plus enclins à investir sur ce marché depuis la mise en place du flottement de la monnaie égyptienne et la discipline budgétaire du gouvernement budgétaire imposé par le FMI. Pou rappel, l’institution de Bretton Woods avait octroyé à l’Egypte un prêt de 12 milliards de dollars en novembre 2016. 

Cet afflux de capitaux étrangers semble lié au retrait massif qui s’était opéré dès le printemps arabes. Le pays connaît une légère (bien qu’incomplète) stabilisation politique et économique qui a rassuré les investisseurs. En effet, les réformes restrictives ont contenu les dépenses et le déficit budgétaire, contribuant ainsi à la stabilité du pays. 

Les réformes structurelles pour la transition économique égyptienne se concrétise de plus en plus. Le pays peut désormais être à la hauteur de ses moyens. 

 

Pour en savoir plus sur l’Egypte, découvrez nos vidéos inédites:

 

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *