Le Liban souhaite vendre ses médicaments sur le marché européen
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Economie #EnDirectDe #Entreprises #Institutions #Politique #VieDesEntreprises #LIBAN
Ecomnews Med Redaction
jeudi 6 juillet 2017 Dernière mise à jour le Jeudi 6 Juillet 2017 à 07:54

Le ministre de l’Industrie du Liban, Hussein Hajj Hassan, et l’ambassadrice de l’union européenne, Christina Lassen, se sont rencontrés pour mettre en pratique l’autorisation des médicaments libanais sur le marché européen.

 

 

Depuis ses dernières semaines, le ministre de l’Industrie, Hussein Hajj Hassan, a entamé des démarches auprès des institutions européennes de Bruxelles pour déployer les exportations libanaises vers l’Union Européenne, et particulièrement les médicaments libanais.

 Dans le cadre de cette démarche, la directrice de la Délégation de l’Union Européenne au Liban,  Christina Lassen, a visité, le 4 juillet dernier, deux usines pharmaceutiques qui désirent vendre leurs médicaments sur le marché européen.

 Respecter les normes en vigueur

Pour le Liban, c’est un réel problème. En effet, sur les 11 usines nationales de médicaments, aucune n’est autorisée à vendre ses produits sur le marché européen, alors même que les normes européennes sont respectées.

L’objectif des rencontres organisées entre Hajj Hassan et Christina Lassen est donc précisément de préparer la venue d’experts, en septembre prochain, afin d’étudier au cas par cas les usines pour les soumettre aux accréditations délivrées par la Commission européenne.

 Une fois cette première étape franchie, les usines devront attendre des autorisations d’exportation pour chaque ligne de médicaments qu’elles produiront. Une initiative qui sera conduite soit par les autorités sanitaires nationales soit par les organismes européens.

Les importations de médicaments au Liban

Selon les statistiques dernièrement publiées par la Commission européenne, la valeur financière des produits pharmaceutiques européens vers le Liban est de 521 millions d’euros en 2016 contre un montant d’à peine 2 millions d’euros pour les exportations du Liban vers l’UE.

 On remarque d’ailleurs que si les importations pharmaceutiques libanaises en provenance de l’Europe ont augmenté de 11,9% par rapport à 2015, les exportations libanaises, elles, ont chuté de 35.4% pour les mêmes périodes.

 

Pour en savoir plus sur le Liban, découvrez nos vidéos inédites:

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *