Une nouvelle ligne maritime va relier le Maroc à l'Afrique de l'Ouest
#ASavoir #Actualite #Agenda #BuzzNews #EchangesMediterraneens #Economie #EnDirectDe #Entreprises #MAROC
Bastien Mekhazni
vendredi 7 juillet 2017 Dernière mise à jour le Vendredi 7 Juillet 2017 à 07:11

Un nouveau réseau de transport maritime reliant le Maroc au reste de l’Afrique a récemment vu le jour. A l’origine de ce projet, le géant français du transport de conteneurs CMA CGM.

 
 
La multiplication des échanges commerciaux entre le Maroc et le reste de l’Afrique de l’Ouest offre une opportunité à ne pas manquer pour les géants du transports. Entre 2000 et 2014, les échanges entre le Maroc et le reste de l’Afrique (dont une grande partie concerne l’ouest du continent), ont augmenté de 15%. 
 
De plus, cette région représente une cible privilégiée pour le Maroc : parmi les 14 accords commerciaux signés entre le le Maroc et le reste de l’Afrique, 8 accords concerne l‘Afrique de l’Ouest.

Le français CMA CGM s’empare du marché

Et c’est le français CMA CGM, société française de transport de conteneurs basée à Marseille qui s’est emparé des marchés florissants de l’Afrique de l’Ouest. La compagnie a récemment lancé le service WAZZAN II reliant le Maroc au reste de l’Afrique de l’Ouest (Ghana, Bénin, Libéria, Côte d’Ivoire).
 
Huit villes d’Afrique sont désormais connectées et desservies à un rythme hebdomadaire et dans un délai réduit de quatre jours : quatre navires desservent depuis le mois de juillet 2017 les villes de Algésiras, Tanger, Casablanca, Monrovia, Abidjan, Cotonou et Takoradi.
 

Un tout nouveau réseau

Les paquebots français prennent leur départ de Casablanca pour desservir Monrovia (Libéria) en 6 jours, Abidjan (Côte d’Ivoire) en 9 jours, Tema en 10 jours et Cotonou (Bénin) en 12 jours. Et ce, sans aucune escale.
 
Au-delà des pays mentionnés, ce nouveau réseau de transports maritimes permettra également de désenclaver le Mali et le Burkina Faso, qui seront davantage intégrés dans les échanges commerciaux avec le Maroc. 
 
Pour rappel, CMA CGM était déjà implantée au Maroc depuis 2002 dans le cadre du service WAZZAN I, où elle assure la connexion entre cinq villes marocaines (Casablanca, Agadir, Tanger Med, Dakhla et Nador) et emploie près de 330 collaborateurs. 
 
 
Pour en savoir plus sur le Maroc, découvrez nos vidéos inédites:
 
 

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *