La Suisse et la Tunisie signent une convention pour la transition énergétique
#ASavoir #Actualite #Agenda #BuzzNews #Decideurs #Economie #EnDirectDe #Entreprises #Politique #TUNISIE
Diane Janel
mercredi 19 juillet 2017 Dernière mise à jour le Mercredi 19 Juillet 2017 à 13:50

Une convention portant sur un «Projet d’appui au plan national de transition énergétique des communes en Tunisie» a été signée entre la Suisse et la Tunisie. Ce vaste projet coûtera plus de 4 millions d’euros.

Une convention a été signée à Tunis, entre le directeur général de l’Agence nationale pour la maîtrise de l’énergie (ANME), Hamdi Harrouch, et l’ambassadeur de Suisse en Tunisie, Rita Adam, en compagnie de Héla Cheikhrouhou, ministre de l’Energie, des Mines et des Energies renouvelables.

Le «Projet d’appui au plan national de transition énergétique des communes en Tunisie» s’inscrit dans le cadre du Programme de coopération tuniso-suisse mis en place en 2011 pour soutenir la transition démocratique, sociale et économique de la Tunisie.

Aller vers une transition énergétique

La convention porte sur un projet qui viendra compléter le programme national «Alliance des communes pour la transition énergétique (Acte)». Ce dernier qui vise à favoriser le passage à la transition énergétique dans les communes tunisiennes. Pour ce faire, des solutions techniques et financières originales sont déployée en adéquation avec le contexte local.

Ce projet s’élève à 4 millions d’euros pour une durée de sur 3 ans. Le projet a été financé par un don suisse à hauteur 3 millions d’euros et par une allocation du gouvernement tunisien de 821 000 euros. 

Il a pour but d’adapter la Tunisie à un modèle proche de European Energy Award (EEA), un label qui encourage les communes à développer une politique énergétique intégrée. Ce système a été mis en place dans plus de 400 communes suisses ainsi qu’en France, Allemagne, Roumanie, Maroc et Chili.

 

Pour en savoir plus sur la Tunisie, découvrez nos vidéos inédites:

 

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *