Liban : Comment avance le projet de l'UE pour l'apprentissage et l'innovation ?
#ASavoir #Actualite #BonsPlans #BuzzNews #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #EnDirectDe #Entreprises #Institutions #Politique #LIBAN
Diane Janel
mercredi 19 juillet 2017 Dernière mise à jour le Mercredi 19 Juillet 2017 à 12:19

La cérémonie de clôture du projet Tempus « Apprentissage à distance et innovation pédagogique » (ADIP), a eu lieu à Beyrouth. Financé par l’Union européenne, ce projet a donné des résultats concluants.

 

Le mercredi 12 juillet, la cérémonie de clôture du projet Tempus « Apprentissage à distance et innovation pédagogique » (ADIP) a eu lieu à Beyrouth au Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur.

Ce programme avait pour but de régler les problèmes liés à l’enseignement grâce à l’innovation pédagogique: “L’AUF a en effet inscrit comme une de ses missions prioritaires celle d’accompagner ses établissements membres dans l’amélioration continue de la qualité de la formation, de la recherche et de la gouvernance universitaires, en utilisant pour cela les immenses potentialité de l’innovation, notamment via l’outil numérique“.

La cérémonie a été présidée par Marwan Hamadé, Ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du liban. Au cours de cet évènement, les résultats du projet ont été exposés en présence des partenaires libanais, égyptiens, français, belges et roumains, ainsi que des représentants des milieux universitaire et professionnel.

Le projet Tempus ADIP, coordonné par la Direction régionale Moyen-Orient de l’AUF, a été retenu en 2013 par la Commission européenne pour un financement de près d’1,5 millions d’euros sur 3 ans dans le cadre de l’appel à proposition Tempus IV.

 Les actions du projet Tempus

Ainsi, le programme visait essentiellement à réformer les méthodes d’enseignement par l’innovation pédagogique, notamment par le biais du numérique, afin que la formation et l’emploi soient davantage complémentaires.

Cette approche intégrée et globale qui rassemble entreprises, ministères et universités devrait garantir des changements structurels nécessaires à la modernisation de l’enseignement supérieur en renforçant sa mission d’insertion et d’accès à l’éducation pour tous. De ce fait, le projet Tempus encourage les formations à distance qui permettent de combler l’inégalité d’accès à la formation, problème majeur au Liban.

Le programme souhaite aussi sensibiliser les jeunes à la notion de «Validation des acquis de l’expérience» (VAE) , afin que les partenariats entre les universités et les entreprises se multiplient. Ainsi, les jeunes bénéficient d’un niveau de qualification officiel qui leur permet d’accéder à une formation d’un niveau supérieur.

Enfin, le projet Tempus visait a créer des pôles d’innovation pédagogique dans les établissements d’enseignement supérieur.

Les résultats du projet

Ce projet, englobant plusieurs pays, a contribué à la modernisation des établissements d’enseignement supérieur. Ainsi, une collaboration a eu lieu entre 11 établissements d’enseignement supérieur du Moyen-Orient, 7 au Liban et 4 en Égypte, et des partenaires européens en France, en Roumanie et en Belgique.

Par ailleurs, les ministères chargés de l’Enseignement supérieur et les Chambres de commerce au Liban et en Égypte se sont fortement impliqués dans le projet.

M. Hervé Sabourin, Directeur régional de l’AUF au Moyen-Orient, a déclaré: « Le programme ADIP a sans aucun doute atteint tous ses objectifs et la Direction régionale de l’AUF au Moyen-Orient ne peut que s’en réjouir en tant que concepteur et coordonnateur de cette initiative qui s’intègre par ailleurs totalement dans les grandes missions de notre Agence.

“ADIP restera un bel exemple de ce que peut produire la coopération internationale lorsqu’elle est le fruit d’une grande aventure humaine et collective. », a t-il ajouté.

 

Pour en savoir plus sur le Liban, découvrez nos vidéos inédites:

 

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *