L'Egypte et le Gabon renforcent leur partenariat économique
#ASavoir #Actualite #Agenda #BuzzNews #Decideurs #Economie #EnDirectDe #Entreprises #Politique #EGYPTE
Diane Janel
jeudi 17 août 2017 Dernière mise à jour le Jeudi 17 Août 2017 à 12:26

Le nouvel accord de partenariat économique conclu entre le Gabon et l’Egypte touche de nombreux secteurs d’activités. Les deux pays veulent dynamiser les échanges commerciaux, notamment dans les secteurs du bois, de la pêche et de l’agroalimentaire.

 

Du 16 au 17 août 2017, le président égyptien Abdel Fatah Al-Sissi s’est rendu au Gabon en visite officielle. A cette occasion, il a signé un accord commercial avec son homologue Ali Bongo afin de renforcer la coopération économique entre leur deux pays. 

« Le modèle de coopération sud-sud ou intra-africain est un modèle porteur, dans lequel nous devons investir  », a souligné le Président Ali Bongo Ondimba.

Le contenu de l’accord

A l ‘occasion de la visite du président égyptien a Libreville, Madeleine Berre, ministre gabonais de la Promotion des Investissements privés, du Commerce, du Tourisme et de l’Industrie, et Tarek Kabil, le ministre égyptien du Commerce et de l’Industrie, ont signé un accord offrant de multiples opportunités aux deux pays.

L’accord porte essentiellement sur le commerce des biens et des services, l’élaboration et la mise en œuvre de projets de coopération économique et commerciale:

«Les transactions commerciales seront effectuées sur la base de contrats particuliers qui seront conclus entre les personnes physiques et morales autorisées entre les deux pays», explique la Direction de la Communication présidentielle (DCP).

Le but de l’accord

L’accord vise essentiellement à renforcer la coopération entre les Chambres de Commerce, les organisations patronales, les Chambres industrielles et les organisations de promotion des investissements du Gabon et de l’Égypte.

Le transit de marchandises et des produits entre les deux pays sera également facilité, notamment par une participation bilatérales aux foires, aux salons et autres expositions commerciales. A la clé, les pays seront autorisés à importer et exporter en franchise de droits et de taxes de douane des produits et articles déterminés.

Cet accord sera gagnant-gagnant car les deux pays pourront en tirer avantage, notamment dans les secteurs du bois, de la pêche ou de l’agro-alimentaire»:

«L’Egypte est un grand importateur de bois scié avec une demande annuelle de 1,09 milliards de dollars. Le Gabon, qui se place au 4e rang des fournisseurs africains de produits issus de la transformation du bois en Egypte, pourrait potentiellement se hisser au 2e rang à travers cet accord».

 

Pour en savoir plus sur l’Egypte, découvrez nos vidéos inédites:

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *