Comment l’Egypte réussit-elle à lutter contre l’hépatite C ?
#ASavoir #Actualite #BonsPlans #BuzzNews #Collectivites #Decideurs #Economie #EnDirectDe #Politique #EGYPTE
Juli Choquet
mardi 12 septembre 2017 Dernière mise à jour le Mardi 12 Septembre 2017 à 14:11

Le pays a lancé depuis 2015 un programme de lutte contre l’hépatite C. D’après l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) la maladie fait environ 40 000 morts par an.

D’après l’OMS 1,3 millions de personnes seraient infectées en Egypte. Depuis 2015, un programme gouvernemental vise à éradiquer la maladie. Le pays souffre depuis les années 1950 d’un taux d’infection des plus élevés dans le monde. La cause : un plan gouvernemental de vaccination où les aiguilles n’avaient pas été au préalable stérilisées sous les années Nasser (1950). L’Hépatite C peut conduire à des maladies graves comme le cancer du foie, ou la cirrhose. Elle se transmet par le sang. 

Mais le tour de force de l’Egypte face à la maladie demeure économique. En effet le programme national d’aide à la lutte contre l’Hépatite C a réussit à réduire le coût du traitement à environ 70 euros. En plus de soigner les Egyptiens, les hôpitaux du pays ont remarqués une hausse de la fréquentation avec l’arrivée de patients étrangers. Les pays voisins n’ayant pas promut cette politique, nombreux sont ceux qui au vue de la baisse du coût du traitement préfèrent se déplacer en Egypte pour recevoir les soins.

Une avancée donc pour le peuple d’Egypte même si à l’heure actuelle encore 3 millions de d’Egyptiens sont porteur du virus et ne le savent pas.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Egypte :

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *