Pourquoi la Banque Africaine de Développement investit-elle encore 200 millions de dollars au Maroc?
#ASavoir #Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #Institutions #MAROC
Ecomnews Med Redaction
mercredi 13 septembre 2017 Dernière mise à jour le Mercredi 13 Septembre 2017 à 15:45

Dans le cadre du programme d’appui à l’accélération de l’industrialisation du Maroc (PAAIM), la Banque Africaine de Développement (BAD) vient d’approuver la mobilisation de 200 millions de dollars supplémentaires pour 2019. Au total, ce sont 400 millions de dollars qui seront injectés au service du PAAIM.

Programme prévu sur 4 ans entre 2017 et 2020, le PAAIM vient de se voir octroyer 200 millions de dollars supplémentaires par la Banque africaine de développement. 

En juillet dernier, déjà, 200 millions avaient été mobilisés. Cela constituait la première phase du plan de financement. En 2019, c’est la même somme qui sera mise au service du programme. 

Qu’est ce que le PAAIM ? 

Le Programme d’appui à l’accélération de l’industrialisation au Maroc est un complément du Plan 2014-2020 d’accélération industrielle. 

L’objectif est d’améliorer la compétitivité des industries marocaines ainsi que son financement. Pour cela, la priorité est donnée aux tarifs locatifs attractifs et aux aides attribuées aux startups innovantes

Objectif : 500 000 emplois

L’appui financier de la BAD pourrait créer 500 000 emplois d’ici 2020 et contribuer à un accroissement compris entre 14 et 23% du PIB. C’est en tout cas l’objectif déclaré ! 

Le partenariat entre la BAD et le Maroc compte 32 opérations, qui totalisent 2,3 milliards d’euros d’engagements dans les secteurs des transports, de l’énergie, de l’eau et assainissement et de l’agriculture.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique au Maroc :

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *