L’Algérie met son expertise agricole au service de trois pays !
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #Institutions #ALGERIE
Nicolas D'Andreano
jeudi 14 septembre 2017 Dernière mise à jour le Jeudi 14 Septembre 2017 à 16:08

C’est un vaste projet qui s’est ouvert à Alger dans le cadre de la coopération Sud – Sud. Celui de réaliser un centre d’excellence où l’Algérie mettra à disposition de Djibouti, de la Palestine et du Soudan son savoir-faire en terme de pêche et d’agriculture. 

Cofinancé par l’Algérie et le FIDA (Fonds International pour le Développement Agricole) pour un montant de 3 millions de dollars, le projet de coopération Sud-Sud dans le domaine agroalimentaires a été lancé mardi à Alger. Son objectif : créer un centre d’excellence et de partenariat basé en Algérie dont bénéficieront 3 000 acteurs dans 3 pays différents

3 pays concernés

Le projet vise à améliorer la production et la rentabilité de l’agriculture dans trois pays : La Palestine, le Soudan et Djibouti. 

Les ambassadeurs des trois pays concernés ont d’ailleurs rencontré Abdelkader Bouazghi, le ministre de l’agriculture, du développement rural et de la pêche. Ensemble, ils ont discuté de ce partenariat qui devrait aboutir à la création d’un centre d’excellence basé à Alger. Il aura pour mission le développement des échanges en rapport avec les chaînes de valeurs et la construction de partenariats. Le tout sera coordonné par l’INRAA.

9 projets au service de 3 000 acteurs

L’Algérie mettra à disposition de 1 000 bénéficiaires pour chacun des trois pays son expertise en terme de pêche, d’agriculture et de développement rural. Ce sont neuf projets qui seront réalisés. 

A Djibouti, les actions menées se porteront essentiellement sur la pêche tandis qu’au Soudan, c’est le secteur agricole qui bénéficiera  majoritairement du projet mis en place. En Palestine, enfin, la valorisation des ressources naturelles sera au coeur de l’action. Le secteur oléicole Palestinien sera mis à l’honneur. Précisons d’ailleurs que la Palestine est entrée au Conseil Oléicole International le 9 Avril 2017. 

Les experts algériens seront mobilisés sur ce projet pour une durée de quatre années.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Algérie :

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *