BRICS : l’Egypte, un candidat sérieux pour adhérer au bloc ?
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Collectivites #Decideurs #Economie #EGYPTE
Ecomnews Med Redaction
vendredi 15 septembre 2017 Dernière mise à jour le Vendredi 15 Septembre 2017 à 16:30

En marge de la participation de l’Egypte au dernier congrès des BRICS en Chine, les spéculations vont bon train : le pays des Pharaons intégrera-t-il le bloc ?

L’Egypte invitée au 9e congrès des BRICS : les dessous de la visite du président Abdel-Fattah Al-Sissi en Chine

Le 9e sommet des BRICS s’est tenu du 3 au 5 septembre dans la ville chinoise de Xiamen. Placé sous le thème « Un Partenariat plus fort pour un Avenir plus brillant », ce sommet a connu la participation de cinq pays invités dont l’Egypte qui a été représentée par le président Abdel-Fattah Al-Sissi. Certains y voient les prémices d’une future intégration du pays au bloc.

L’Egypte bientôt membre des BRICS ?

Seul le futur nous le dira ! Pour ce qui est du présent, le président égyptien qui faisait partie des chefs d’Etats invités en qualité d’observateurs lors du dernier congrès des BRICS s’est attardé sur la réforme économique « courageuse et ambitieuse » entamée par son pays.

Il a ainsi mis l’accent sur l’ensemble des décisions prises par l’Egypte pour améliorer le climat des affaires et séduire les investisseurs. En abordant l’inévitable sujet de la dévaluation de la livre égyptienne, le président Al-Sissi s’est davantage attardé sur les effets positifs entraînés par cette mesure comme la hausse des réserves en devises estimées à 36 milliards de dollars. Cette « performance » aurait favorisé l’accroissement des investissements provenant de l’étranger grâce à une tendance baissière des coûts.

Le chef de l’Etat égyptien voit en ce 9e sommet la promesse d’« une meilleure compréhension des questions majeures qui concernent les pays en développement, ainsi que des défis politiques, économiques et sociaux auxquels ils font face ». Pour Mohamad Fayez Farahat, chercheur au Centre des Etudes Politiques et Stratégiques (CEPS) d’Al-Ahram, l’avenir prometteur de l’économie égyptienne aurait fini par convaincre les pays membres du bloc quant à l’adhésion du Caire.

Les BRICS prévoient un plan d’élargissement du bloc

Les autres invités sont la Thaïlande, le Mexique, la Guinée et le Tadjikistan. Le congrès a notamment abordé le plan « BRICS Plus » qui prévoit un élargissement imminent du bloc. Aujourd’hui, les pays des BRICS pèsent environ 22 % du PIB international et plus de 40 % de la population mondiale. Le bloc a sa propre banque de développement (NDB), créée en 2015 et dont le siège se trouve à Shanghai. Rappelons que le bloc est formé par le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Egypte :

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *