La France veut apporter une aide militaire supplémentaire au Liban
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #Institutions #Politique #LIBAN
Juli Choquet
mercredi 27 septembre 2017 Dernière mise à jour le Mercredi 27 Septembre 2017 à 08:30

Alors que Michel Aoun termine sa visite de 3 jours en France, Emmanuel Macron a annoncé vouloir aider davantage l’arnée Libanaise. Le président Libanais s’est entretenu longuement avec le Ministre Français des affaires étrangères Jean Yves Le Drian ainsi qu’avec le président Français sur le montant et la teneur d’une aide militaire supplémentaire apportée à l’armée Libanaise.

Soldats de l’armée régulière Libanaise.

Depuis qu’en 2016 l’Arabie Saoudite a coupé les vivres de son budget militaire accordé au Liban, la France n’a cessé de montrer son soutien à l’armée Libanaise. La monarchie Saoudienne avait en effet refuser d’honorer son partenariat estimé à 2,2 milliards d’euros en raison des connections réelles ou supposées que le Hezbollah pro Iranien et chiite aurait avec le peuple Libanais. Pour Emmanuel Macron le Liban a au contraire payé « un lourd tribu pour son combat contre l’état islamique » a t-il annoncé lundi lors de la conférence de presse relative à la visite de Michel Aoun.

Le président Français semble vouloir aller plus loin dans ses relations avec le pays. En octobre la France compte ouvrir avec l’Italie et l’ONU une école humanitaire spécialisée dans le déminage dans laquelle l’expertise Libanaise de lutte contre le terrorisme représente un atout de choix.

Pour Emmanuel Macron il s’agit de soutenir non pas seulement la personne de Michel Aoun (qui a vécu en exil en France pendant 15 ans) mais l’état Libanais pour en faire une structure forte capable de répondre à ses défis. Créer cet Etat fort passe aussi par une plus grande force de l’économie du pays. A ce sujet, le président Français souhaite créer une conférence réunissant des investisseurs internationaux prêt à opérer au Liban.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique au Liban :

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *