Maroc : Comment financer le développement des PME ?
#ASavoir #Actualite #AideAuxEntreprises #BuzzNews #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #Entreprises #VieDesEntreprises #MAROC
Juli Choquet
jeudi 28 septembre 2017 Dernière mise à jour le Jeudi 28 Septembre 2017 à 08:01

C’est la CaixaBank Espagnole qui mettra en oeuvre le programme d’investissement des PME (Petites et Moyennes Entreprises) via sa succursale Marocaine. Le financement lui provient de la BERD (Banque Européenne de Reconstruction et de Développement).

Siège de la CaixaBank à Gérone en Catalogne. 

La Banque Européenne de Reconstruction et de Développement (BERD) va envoyer près de 20 millions d’euros à la CaixaBank Maroc. En réalité il s’agit d’un prêt entre la Banque Européenne et la banque privée Espagnole qui souhaite s’étendre dans le marché des PME Marocaines.

Le programme a pour but de favoriser la création d’entreprises sur le sol Marocain, et l’emploi notamment chez les jeunes et les femmes. La particularité tient en ce que tout l’argent investit soit en monnaie locale c’est à dire en Dirham Marocain pour accélérer la croissance économique du pays par les locaux et non par de grandes entreprises étrangères.

La BERD se tourne davantage aujourd’hui vers ce type de projets conjointement gérés et résolument tournés vers l’économie locale. Au Maroc la Banque Européenne a signé à ce jour une trentaine de projets pour une valeur totale de 1,2 milliards d’euros.

Pour rappel la banque née à Barcelone est l’une des principales du système bancaire Marocain avec 13 millions de clients et 340 Milliards d’euros d’actifs. La CaixaBank Espagnole opère au Maroc depuis 2009 à Casablanca, Tanger et Agadir. Crée au départ pour accompagner les entreprises Espagnoles sur le marché Marocain, elle est aujourd’hui une banque pour les particuliers Marocains. Avec l’aide de la BERD, elle souhaite désormais faire de l’accompagnement de petites entreprise : un marché porteur pour l’avenir économique du pays.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique au Maroc :

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *