Israël et la Russie enregistrent ensemble un accroissement de leurs échanges
#ASavoir #Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #Collectivites #Decideurs #Economie #Institutions #Politique #ISRAEL
Juli Choquet
lundi 2 octobre 2017 Dernière mise à jour le Lundi 2 Octobre 2017 à 10:04

Les échanges commerciaux entre Israël et la Russie sont en hausse de 25% cette année. Si les relations économiques bilatérales n’ont pas toujours été au beau fixe, il semblerait que des intérêts communs émergent entre les deux pays. Quelles sont les raisons de cette montée des échanges ? Enquête.

 

Port d’Haifa en Israel. 

La rédaction s’est procurée les travaux d’Igor Delanoë de la fondation sur la recherche stratégique sur les enjeux de la relation Russo-Israélienne à travers le bilatéralisme. Nous vous en livrons les principales évolutions.

Une libéralisation des échanges Israélo-Russes depuis les années 1990

Le commerce entre les deux pays s’est largement développé après l’accord commercial bilatéral de 1994. Depuis cette date ce sont près de 18 accords commerciaux et financiers qui régissent les relations économiques Israélo-Russe.

Dans les années 2008 et 2009, les échanges Russe vers le pays hébreux avaient drastiquement chuté passant d’un milliard à 488 millions de dollars. A l’inverse les échanges en provenance d’Israël vers la fédération de Russie avaient généré à ce moment 650 millions de dollars (au lieu de 777).

Toutefois si l’on compare le niveau des échanges depuis les années 1990 on observe un accroissement spectaculaire des sommes échangés passant de 12 millions de dollars en 1991 à 2,8 milliards en 2012.

Quels biens et services l’état d’Israel et la Russie s’échangent ils ?

Essentiellement ce sont des diamants (70%) et des métaux (20%) qu’Israël importe de la Russie. La Russie quant à elle importe d’Israël du matériel médical et des technologies de pointe (40%) et des systèmes de sécurité sophistiqués destinés à l’armée. Le tourisme est en constante augmentation lui aussi surtout depuis que les hommes d’affaires bénéficient de facilité de visas dans le cadre des voyages professionnels.

Aujourd’hui, les affaires vont bon train entre Tel-Aviv et Moscou pour le président du Conseil Israélo-Russe. Il faut dire que la Russie souffrant des sanctions économiques émises à son encontre par l’Union Européenne a dû s’ouvrir à d’autres échanges commerciaux qui ont profités à l’Etat Hébreu. De plus avec la chute du cours du pétrole le rouble Russe a perdu de sa valeur et a pu dans une certaine mesure favoriser la Russie à se tourner vers d’autres pays que les Etats Unis et l’Union Européenne. 

Les échanges commerciaux ont progressés de 380 millions de dollars dans les six premiers mois de l’année 2017 par rapport à la même période en 2016.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Israel :

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *