Une année 2017 réussie pour le tourisme en Israël
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #Entreprises #Institutions #VieDesEntreprises #ISRAEL
Ecomnews Med Redaction
mercredi 4 octobre 2017 Dernière mise à jour le Mercredi 4 Octobre 2017 à 10:31

Avec 16 millions de touristes en 2017 Israël se classe cette année troisième destination des pays du Moyen-Orient, juste derrière les Emirats Arabes Unis, et le Qatar.

Une Augmentation de 25% du nombre de touristes par rapport à 2016

C’est une année placée sous le signe de la réussite qu’a connue le secteur touristique israélien. En effet, les résultats publiés par la Israel Hotel Association pour les huit premiers mois de l’année révèlent une augmentation de 25% du nombre de touristes par rapport à 2016.

Même si la majorité d’entre eux sont des israéliens, le rapport note tout de même une recrudescence des touristes étrangers. Pas moins de 6,8 millions de touristes étrangers ont posé leurs valises dans les hôtels du pays, soit 17% de plus que l’an dernier à la même période.

Le tourisme représenterait 4% du PIB

Israël ne compte pas moins de 55,000 chambres d’hôtels, et le tourisme correspond à environ 4% du PIB. Un chiffre que le ministère du tourisme veut revoir à la hausse “nous voulons que cette part représente 7 à 8% de notre économiedéclarait en Juillet Amir Halevi directeur général au ministère du tourisme.

Israel enregistre une baisse dans le classement mondial

Malgré la bonne saison, Israël enregistre tout de même un recul dans le classement mondial des pays les plus touristiques. Dans son dernier rapport, le Forum Economique Mondial classait Israël 53ème dans le secteur du tourisme. Pour cause le pays se classe 133ème sur 140 pays évalués en matière de compétitivité, et cela est notamment dû à l’augmentation des prix des hôtels, de l’essence, ou encore des taxes aéroportuaires.

Sami Bouzid.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Israel :

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *