Lancement du Premier programme d'accélérateur entre Israël et la Chine
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #Entreprises #Institutions #VieDesEntreprises #ISRAEL
Ecomnews Med Redaction
jeudi 5 octobre 2017 Dernière mise à jour le Jeudi 5 Octobre 2017 à 14:43

Le ministère israélien de l’Économie et de l’Industrie a signé un accord avec la Chine, et plus précisément avec le groupe SehngJing un fonds de placement et cabinet de conseil, pour faciliter l’accès des entreprises israéliennes au marché chinois. Ainsi le premier programme d’accélérateur entre les deux pays voit le jour.

Ce n’est un secret pour personne, les relations entre les deux pays vont bon train depuis Janvier 1992, date de signature de l’accord de relations diplomatiques complètes. En attendant la visite de Benyamin Nethnayou en Chine, avec pour objectif la signature d’un accord de libre échange, l’accélérateur prévoit d’aider cinq entreprises israéliennes de haute technologie souhaitant s’implanter sur le marché chinois.

Pour se faire, rencontres avec des investisseurs, aide à la mise en place d’une stratégie commerciale, visites guidées des zones d’innovation chinoises sont au menu. « Nous avons aidé près de 30000 PDG et entrepreneurs au cours de la dernière décennie » argue Sherrie Wang, membre du groupe ShengJing avant de compléter « cet accélérateur sera une opportunité unique pour les entreprises israéliennes de haute technologie ».

Pour rappel le groupe ShengJing via sa division d’investissement Peakview Capital a investit près de 100 millions de dollars en Israël au cours des dernières années. A noter également, le volume des échanges entre les deux pays estimé à 11 Milliards de dollars, ce qui fait de la Chine le troisième partenaire du pays. En matière de haute technologie Pékin est à l’origine d’un tiers des investissements dans le pays. Parallèlement près d’un millier d’entreprises israéliennes sont déjà installés sur le territoire chinois.

Sami Bouzid.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Israel :

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *