La DEPF salue la bonne performance de l’économie marocaine
#ASavoir #Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #Decideurs #Economie #Institutions #MAROC
Ecomnews Med Redaction
vendredi 6 octobre 2017 Dernière mise à jour le Vendredi 6 Octobre 2017 à 12:26

La DEPF (Direction des Etudes et des Prévisions Financières) vient de rendre publique sa note de conjoncture trimestrielle : les résultats exceptionnels de la campagne agricole boostent la croissance économique.

 

Le 27 septembre dernier, la Direction des Etudes et des Prévisions Financières (DEPF) a rendu publique sa note de conjoncture trimestrielle. La croissance économique a tiré profit des résultats exceptionnels de la campagne agricole et de la bonne performance des secteurs secondaires et tertiaires. Décryptage…

Nette amélioration de la valeur ajoutée agricole

La production agricole a connu une nette amélioration en 2017. Selon les chiffres communiqués par le Département de l’Agriculture, la production céréalière des trois principales céréales (le blé dur, le blé tendre et l’orge) au titre de la campagne 2016/2017 a atteint 96 millions de quintaux, soit une production qui dépasse largement celle enregistrée durant la campagne agricole précédente (33,5 millions de quintaux).

Le redressement de l’économie marocaine a également bénéficié de l’amélioration du rendement de l’élevage et de la baisse des prix des engrais et des produits destinés à l’alimentation du bétail. Pour rappel, la campagne agricole de l’année 2016/2017 a été caractérisée par une bonne répartition de la pluviométrie dans la majorité des régions céréalières. Le cumul moyen des précipitations à la date du 28 juillet 2017 est de 327 mm, contre un peu plus de 160 mm pendant la même période en 2016.

Hausse des recettes des phosphates

L’activité du secteur minier poursuit son ascension et fait écho à la bonne campagne agricole. Au terme des deux premiers mois du deuxième trimestre 2017, la production de phosphates s’est accrue en volume de 52,4%, en glissement annuel, après une hausse de 7% au premier trimestre 2017.

« L’indice de production du secteur extrac­tif s’est raffermi de 33% au deuxième trimestre 2017 et de 6,5% au premier trimestre 2017 », note la DEPF. A fin juillet 2017, les exportations marocaines de « phosphate roche » ont enregistré un bond exceptionnel de près de 40%. Cette performance doit beaucoup au bon comportement du marché des engrais naturels et chimiques dont les écoulements ont progressé de 25,1% et de l’acide phosphorique (+0.5%). En résumé, la DEPF souligne « une bonne orientation de tous les baromètres des secteurs secondaires et tertiaires (sauf BTP…) ».

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique au Maroc :

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *