Le Maroc et la Russie renforcent leurs accords de coopération !
#ASavoir #Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #Decideurs #Economie #Institutions #Politique #MAROC
Nicolas D'Andreano
vendredi 13 octobre 2017 Dernière mise à jour le Vendredi 13 Octobre 2017 à 13:09

Le Maroc et la Russie, par l’intermédiaire de Saad Eddine El Othmani et Dmitri Medvedev se sont engagés sur 11 accords de coopération et ont notamment renforcé leurs échanges commerciaux !

Dmitri Medvedev, le premier ministre russe et Saad Eddine El Othmani, son homologue marocain se sont entendus sur 11 accords de coopération bilatérale et ont démontrés, une nouvelle fois, que Moscou et Rabat souhaitaient intensifier leur relation.

En Mars 2016, déjà, le roi Mohammed VI s’était rendu dans la capitale russe. Aux côtés de Vladimir Poutine, ils avaient annoncé des accords dans le domaine des transports, sur les ressources naturelles mais aussi en terme d’agriculture.

C’est ce dernier point qui a une nouvelle fois été au coeur des échanges Maroc – Russie. Gros producteur d’agrumes, le Royaume a donc accepté d’augmenter son taux d’exportation de fruits mais aussi de légumes à destination de Moscou. En échange, la Russie va intensifier l’envoi de céréales.

1,3 milliard de dollars d’échanges commerciaux en 2016

Entre la Russie et le Maroc, les échanges commerciaux sont repartis à la hausse depuis 2013. Toutefois, 97% des exportations marocaines à destination de la Russie sont des produits agroalimentaires.

La Russie représente près de un cinquième (18%) de la valeur totale des exportations agroalimentaires du Maroc soit 351 000 tonnes de produits. Le Maroc est également le premier fournisseur de tomates sur le territoire Russe.

Cette année, entre Janvier et Juillet, les échanges commerciaux ont connu une augmentation de 9% par rapport à 2016.

Les énergies, autre sujet d’accords Maroco-Russes.

Une coopération dans les domaines des énergies renouvelables, de l’efficacité énergétique et du nucléaire civil ont été signées.

La Russie devrait également fournir au Maroc des livraisons de gaz naturel liquéfié et pourrait, comme pour le barrage d’Al Wahda, apporter son expérience en terme d’énergies.

Enfin, le Maroc et la Russie se dirigeraient vers la création d’un groupe de travail permanent en matière douanière. 

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique au Maroc :

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *