Nouvelle baisse du déficit commercial en Égypte
#ASavoir #Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #Decideurs #Economie #Entreprises #Institutions #Politique #EGYPTE
Ecomnews Med Redaction
mardi 17 octobre 2017 Dernière mise à jour le Mardi 17 Octobre 2017 à 09:11

Le déficit commercial en Égypte avoisine les 20 milliards de dollars pour les huit premiers mois de l’année 2017. Une baisse de 12,23 milliards de dollars par rapport à la même période l’an dernier.

 


La dévalutaion de la livre égyptienne porte enfin ses fruits 

C’est ce que nous apprend un communiqué de Tarek Kabil ministre égyptien de l’industrie et du commerce extérieur. Le déficit qui atteignait 34,2 milliards de dollars en 2016 a été réduit notamment grâce à une hausse de 15% des exportations hors pétrole. Ces dernières s’élèvent maintenant à 15 milliards contre 13,5 sur la période Janvier Août du précédent exercice.

La baisse du déficit s’explique également par la forte baisse des importations hors pétrole, elles ont en effet reculé de 23% passant de 45,5 milliards en 2016 à 35,1 milliards en 2017. Le résultat d’une politique décidé par le gouvernement égyptien pour ne plus être dépendant des importations « nous avons essayé de limiter l’importation de produits de mauvaise qualité, rationaliser les importations, et réduire la consommation de devises fortes » déclarait le ministre égyptien Tarek Kabil.

La hausse des exportations hors pétrole est dû à la compétitivité des produits égyptiens sur le marché international, conséquence directe de l’application du flottement de la livre en Novembre 2016.

Si le résultat de cette décision bénéficie clairement à l’exportation, la population égyptienne fait elle face à une inflation de l’ordre de 30%

Sami Bouzid

 

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique : 

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *