Un nouveau rapport classe le Liban 5ème pays arabe en matière de libertés économiques. 1
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Collectivites #Decideurs #Economie #Institutions #Politique #LIBAN
Ecomnews Med Redaction
jeudi 19 octobre 2017 Dernière mise à jour le Jeudi 19 Octobre 2017 à 12:31

Le pays du Cèdre avec une note de 6,91 points sur 10 se classe une nouvelle fois 5ème pays arabe en matière de libertés économiques selon le rapport annuel de l’institut Fraser.

 

L’institut Fraser – think thank basé au Canada – a publié son rapport annuel sur les libertés économiques , et le Liban se classe encore une fois 5ème sur les 16 pays arabes étudiés. L’an dernier déjà le pays occupait cette position sur les 21 pays de la zone Mena. Les Émirats arabes unis (7,5 points) continuent d’occuper la tête du classement, suivi de la Jordanie (7,47 points) , le Qatar (7,43 points), et Bahreïn (7,38 points).

Pour établir son classement , l’institut se base sur 41 variables prenant en compte la régulation du crédit, du travail et du monde des affaires, la possibilité de commercer à l’étranger, le système légal et le droit de propriété, l’accès aux financements ainsi que la taille du secteur public.

Dans cette dernière catégorie le Liban se classe 1er régional avec une note de 8,31 pour la taille de son secteur public. Mais sa meilleure note dans les dites catégories est de 9,57 pour l’accès au financement. La pire note qu’obtient le pays est de 4,06 et concerne le système légal et le droit de propriété.

Depuis 2011, le Liban navigue entre la 4ème et la 7ème place du classement. Le rapport de l’institut Fraser se base sur les données de l’année 2015.

Au niveau mondial, le pays occupe une timide 78ème place sur 159 pays.

Sami Bouzid 

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique au Liban :

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *