Retour sur la visite du Premier ministre au Vatican
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Decideurs #Economie #Institutions #Politique #LIBAN
Ecomnews Med Redaction
vendredi 20 octobre 2017 Dernière mise à jour le Vendredi 20 Octobre 2017 à 11:08

La rencontre du Premier ministre avec le pape a été l’occasion de discuter de la situation régionale et de la place du Liban dans la stabilisation du Moyen Orient.

C’est la troisième visite au Vatican du premier ministre libanais 

Visite du premier ministre au Vatican : le pape François félicite l’exemple libanais du

« vivre ensemble »

C’est dans un contexte régional embourbé dans le conflit syrien et les tensions entre Palestiniens et Israéliens que le Premier ministre s’est rendu au Vatican pour une visite de courtoisie.

Accompagné d’une petite délégation comptant son chef de cabinet et quelques conseillers proches, Saad Hariri s’est entretenu avec le Pape François qui a d’ailleurs tenu à féliciter l’exemple libanais du « vivre ensemble ».

Retour sur le bref séjour de Saad Hariri et sa délégation au plus haut lieu du catholicisme.

Un entretien cordial dominé par la situation du Moyen Orient

C’est la 3e visite de Saad Hariri au Vatican. Après un accueil chaleureux du Pape, les deux hommes ont échangé des cadeaux : un collier d’argent surmonté d’une croix et le médaillon de l’Olivier de la paix, « un symbole de paix, et du fait que des personnes de croyances différentes peuvent s’accorder. ».

Les 25 minutes qu’a duré l’entretien ont permis aux deux hommes d’échanger sur la situation des chrétiens d’Orient et la nécessité d’un dialogue interculturel entre les différentes confessions pour une cohabitation pacifique. Le Pape a saisi l’occasion pour féliciter le Liban pour son « accueil et son hospitalité » envers les réfugiés syriens.

Il a également exhorté la communauté internationale à favoriser un retour paisible en Syrie après la fin de la guerre civile qui ravage le pays.

Le vivre ensemble à l’honneur

Saad Hariri s’est également entretenu avec le cardinal d’Etat Pietro Parolin et Mgr Paul Richard Gallagher, secrétaire pour les relations avec les Etats.

Il a notamment été question de la stabilité et du développement de la région et du maintien des bonnes relations existantes entre les chrétiens et les musulmans. A terme de sa visite, le Premier ministre a renouvelé l’invitation au Pape à visiter le Liban pour « préserver l’entente entre tous les Libanais parce que c’est ce qui a sauvé le pays et c’est ce qui peut nous mener à la sécurité et à la stabilité malgré toutes les difficultés. » (communiqué du Saint Siège).

Il faut rappeler que le président de la république Michel Aoun avait également effectué une visite au Vatican juste après son arrivée au pouvoir.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique au Liban :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *