L’Algérie ouvre le transport maritime et aérien au secteur privé
#Actualite #BuzzNews #Decideurs #Entreprises #Institutions #Politique #VieDesEntreprises #ALGERIE
Juli Choquet
mardi 7 novembre 2017 Dernière mise à jour le Mardi 7 Novembre 2017 à 15:10

Le ministre Algérien des Travaux publics et des Transports Abdelghani Zaalane a annoncé ouvrir l’investissement du transport maritime et aérien au secteur privé. Cette mesure vise à rendre l’activité plus compétitive.

Dans un communiqué Abdelghani Zaalane a annoncé que son gouvernement élaborait un cahier des charges favorable à l’ouverture du secteur maritime et aérien au secteur privé. Si les coûts liés à la maintenance resteront à la charge de l’Etat, l’ouverture vers le privé génèrera des recettes supplémentaires qui devraient rembourser les frais engendrer. En effet l’Etat Algérien depuis la chute des cours de pétrole cherche à diminuer ses dépenses publiques. Le Transport maritime et aérien sont désormais sujets à des coupes budgétaires. Le ministère du Transport a rappelé que ses objectifs sur le fret étaient d’augmenter le nombre de cargos pour augmenter l’export des entreprises Algériennes de 25% à l’horizon 2025.

Le ministre Abdelghani Zaalane en a profité pour annoncer l’instauration d’une plateforme pour l’exportation de produits agricoles sur les aéroports de Biskra, Adrar et El Oued.

Par ailleurs des projets sont en cour pour réaménager les lignes ferroviaires qui établissent des connexions entre les mines de phosphates et les sites de production de ciment. En ce qui concerne les passagers, le gouvernement a fait savoir qu’il ferait savoir le taux des nouveaux tarifs dans les semaines qui suivent.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Algérie :

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *