L'Egypte mobilise 14 millions de dollars pour booster le secteur agricole
#ASavoir #Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #Decideurs #Economie #Emploi #Entreprises #Institutions #Recrutement #EGYPTE
Ecomnews Med Redaction
lundi 13 novembre 2017 Dernière mise à jour le Lundi 13 Novembre 2017 à 11:57

La banque agricole Egyptian Agricutural Bank (EAB) décide d’accompagner le développement des PME (Petites et Moyennes Entreprises) égyptiennes et de prendre en charge le financement de 23 000 projets, dans les secteurs de l’élevage et de l’agriculture.

Les femmes ne sont pas en reste !

Le président de la Banque Sayed El Kosayer a indiqué que cette opération qui se fera sous forme de prêts, sera exclusivement dédiée aux micros, petites et moyennes entreprises. Il a également souligné que 25% des fonds alloués à ces projets seront orientés vers la gente féminine porteuse de projets, afin d’encourager l’entrepreneuriat des femmes en Egypte et notamment dans le secteur agricole.

Les bénéficiaires de ce financement pourront investir leurs ressources à des fins techniques telles que l’achat ou la location de machines ou de biens immobiliers. « Nous espérons que ces prêts alloués à un faible taux d’intérêt permettent, à terme, de créer 4600 emplois. » a déclaré la présidente de l’Agence de Développement des MPME égyptienne Nevine Al GAMEA.

Quel serait le rôle du secteur bancaire dans le développement économique local du secteur agricole ?

L’Egypte détient l’une des factures d’importation des produits agricoles des plus salées en zone MENA (Zone Moyen Orient et Afrique du Nord). Avec un déficit commercial atteignant les 13 millions de dollars au premier semestre 2017,  Il est évident que le choix de mettre en place une stratégie d’aide au développement économique visant à étendre le tissu des PME présentes dans ce secteur d’activité serait le bienvenue ! A l’instar des efforts fournis par le gouvernement et certaines institutions de développement économique, les banques restent l’un des principaux bailleurs de fonds des entreprises actives dans le secteur. Ensemble, les institutions internationales et gouvernementales cherchent à faire basculer le pays du statut d’importateur à celui d’exportateur de produits agricoles.

Pour rappel, les produits agricoles représentent 10 % du total des exportations Egyptiennes.  

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Egypte:

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *