Liban : Saad Hariri arrivera en France le 18 novembre
#Actualite #BuzzNews #Decideurs #EchangesMediterraneens #EnDirectDe #Institutions #Politique #LIBAN
Juli Choquet
jeudi 16 novembre 2017 Dernière mise à jour le Jeudi 16 Novembre 2017 à 16:19

Le premier ministre Libanais qui avait démissionné de son poste à la surprise générale il y a pratiquement deux semaines quittera l’Arabie Saoudite pour se rendre à Paris.

Ce matin, c’est Jean Yves Le Drian, ministre Français des affaires étrangères en déplacement à Ryad qui a annoncé que Saad Hariri avait accepté l’invitation d’Emmanuel Macron de venir à Paris. Il s’agit pour la France de se positionner entre le Liban et l’Arabie Saoudite : objet d’informations contradictoires depuis deux semaines.

Alors que Saad Hariri avait réussit à former un gouvernement de coalition réunissant des mouvances politiques opposées : des sunnites partisans proches de l’Arabie Saoudite et des chiites proche de l’Iran pour faire simple. Saad Hariri lui même chiite et possédant la double nationalité Libano Saoudienne avait annoncé sa démission depuis Ryad.

Tandis que l’Arabie Saoudite est dans une volonté de resserrer son pouvoir au niveau interne d’une part et de s’opposer plus fermement contre l’Iran soutenant le Hezbollah d’autre part, les observateurs craignent une escalade entre les deux puissances régionales duquel le Liban en ferait les frais. Le fait de partir à Paris, et d’exclure en même temps toute idée d’exil répond précisément à cette problématique. Une sortie de crise donc après que l’interview télévisée de l’ancien premier ministre le dimanche 12 novembre n’ai révélé un homme « nerveusement épuisé » d’après nos confrère du Monde.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique au Liban :

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *