#Actualite #BuzzNews #Decideurs #EchangesMediterraneens #EnDirectDe #Entreprises #PhotosEtVideos #VieDesEntreprises #MAROC
Juli Choquet
mardi 28 novembre 2017 Dernière mise à jour le Mardi 28 Novembre 2017 à 09:17

Lors de la troisième édition du Booster Camp Lyon (un programme d’accélération pour start-up qui a eu lieu du 14 au 16 novembre 2017), 3 start-ups Marocaines étaient présentes. Focus sur leurs secteurs d’activité innovants avec Aya Laraki fondatrice de la startup Cuimer, Moez Lachneb fondateur de Next Gen Corp et Chaimae Toussi créatrice de Medico Call.

Le Booster Camp de Lyon réunissait des startups venant de toute la Méditerranée ! Après la Tunisie, la rédaction a interviewé trois jeunes Startuppers Marocains Aya Laraki, Moez Lachneb et Chaimae Toussi.

Aya Laraki est la fondatrice de Cuimer une start-up spécialisée dans la maroquinerie faites avec du cuir de poisson respectueux de l’environnement et indéchirables : une bonne « alternative aux cuir de crocodile et de serpents et avec les mêmes qualités ! ». Aya Laraki qui a commencé avec un club d’entreprenariat social est applaudi par un jury qui récompense les projets à forts impacts environnementaux.

De son coté, Moez Lachneb innove avec Next Gen Corp avec une application mobile pour les enfants autistes et dyslexiques. Démarré en 2013, le projet peut compter sur une incubation publique de la part du Maroc. Après une première levée de fond réussie, Moez Lachneb ne s’arrête pas en si bon chemin et vise désormais l’export vers les marchés internationaux avec une deuxième levée de fond. Derrière l’application Next Gen Corp collecte « des données de l’utilisation de ces applications là » pour « donner le feedback au thérapeute lui même ».

Pour Chaimae Toussi à l’origine de la plateforme téléphonique Medico Call il s’agit de soutenir les personnes atteintes de troubles psychologiques ou souffrants de dépression. Une personne qualifiée l’accompagne par téléphone pour service disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Pour sa fondatrice Chaimae Toussi « la valeur ajoutée de notre startup c’est un service qui est anonyme, confidentiel et fonctionnel ». De plus la startup travaille en collaboration avec des associations s’occupant de l’autisme ou même de la lutte contre le cancer pour cibler un public qui se sent parfois seul.

Les trois startups ont été reçus au Booster Camp de Lyon et après un entretien individualisé elles sauront si elles peuvent être sélectionnées pour porusuivre l’étape supérieure et remporter le précieux sésame.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique au Maroc :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *