L'économie égyptienne prise en otage par le terrorisme ?
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Decideurs #Economie #Institutions #Politique #EGYPTE
Kheireddine Batache
lundi 4 décembre 2017 Dernière mise à jour le Lundi 4 Décembre 2017 à 14:21

Soucieuse de garantir un climat sécuritaire propice au développement économique et à la bonne marche des affaires, l’Egypte met l’accent sur la coopération militaire avec les Etats-Unis pour anéantir le terrorisme de ses terres. Le Président Abdelfattah Al-Sissi reçoit le secrétaire américain à la Défense James Mattis. Retour sur cette rencontre stratégique.

 

Le Président égyptien Abdelfattah Al-Sissi au côté du secrétaire américain à la Défense James Mattis.

 

Le Président égyptien Abdelfattah Al-Sissi a reçu, le samedi 2 décembre 2017, le secrétaire américain à la Défense James Mattis, en présence du ministre de la Défense et de la Production militaire, et commandant général des Forces Armées, le général Sedik Sobhi. Les deux protagonistes de cette rencontre de haut niveau ont pris le temps d’échanger sur la situation sécuritaire en Egypte mais également dans la région du proche orient. Ils ont également examiné ensemble les opportunités d’une coopération bilatérale fructueuse dans les domaines militaire et celui de la lutte anti-terroriste.

Ce rendez-vous intervient dans un contexte de quasi deuil après les tragiques évènements qui ont secoué la ville du Caire semaine dernière. Décidemment très concernés par le sort de l’Egypte dans le domaine de la sécurité, les Etats-Unis tentent d’articuler leur politique de lutte anti-terroriste sur la stratégie égyptienne. A ce titre le porte-parole de la Présidence de la République l’ambassadeur Bassam Radi a assuré que “le Président avait mis l’accent sur les relations solides entre l’Egypte et les Etats-Unis, notant qu’il s’agit de relations stratégiques.”

En filigrane, un nouveau rapport de force se dessine clairement dans la région du proche orient, avec le retour en force des Etats-Unis dans le jeu géopolitique aux Proche et Moyen-Orient depuis l’arrivée de Donald Trump au pouvoir. Etant donnée l’amplification de la menace terroriste dans la région et en arrière plan des enjeux naissants du nouveau conflit Sunnite-Chiite, l’administration américaine travaille à remettre sa politique étrangère au goût du jour.

Quant à l’Egypte, colosse aux pieds d’argile, elle ne sait plus ou donner de la tête. Ayant engagé une série de réformes économiques structurelles depuis l’arrivée de Al-Sissi au pouvoir, elle mise sur son partenariat militaire avec Washignton pour renforcer ses moyens de lutte contre le terrorisme. Garante de la réussite de la nouvelle stratégie économique de l’Egypte sur le court et moyen terme, la lutte contre le terrorisme contraint le pays à tendre la main de l’entraide militaire à quiconque voulant la saisir.

En 2016, l’administration américaine avait décidé d’accorder à l’Egypte un coup de pouce financier global de 1,7 milliard de dollars, dont 1,5 milliard d’aide militaire.  

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Egypte :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *