L'Algérie met en orbite son premier satellite de télécommunications
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Collectivites #Decideurs #Economie #Entreprises #Institutions #ALGERIE
Kheireddine Batache
lundi 11 décembre 2017 Dernière mise à jour le Lundi 11 Décembre 2017 à 11:57

L’Algérie a réussi le lancement d’Alcomsat-1, son premier satellite de télécommunications, dimanche 10 décembre 2017. Un projet réalisé en partenariat avec la Chine.

Baptême du feu pour l’Algérie ! C’est à partir du centre de lancement de Xichang, situé dans la province de Sichuan, en Chine, que le pays est entré dans l’histoire des technologies spatiales. En effet, il vient de lancer son tout premier satellite de télécommunications. Selon l’Agence Spatiale Algérienne (ASAL), Alcomsat-1 a été mis en orbite par la fusée chinoise Longue Marche 3B, et arrivera à destination (35800 Km au dessus de la terre) dans six jours.

L’ASAL a précisé dans un communiqué que ce projet est “le fruit d’un partenariat scientifique réussi entre l’Agence spatiale algérienne (ASAL) et plusieurs instances scientifiques chinoises.

Censé apporter une valeur ajouté au secteur des télécommunications en Algérie, ce nouvel équipement devra fournir des services de transmission audio, d’internet à haut débit, de télémédecine ou de visioconférence.

Issu d’une coopération entre l’Algérie et la Chine, Alcomsat-1 a été fabriqué par China Aerospace Science and Technology Corporation (CASC). Par contre,  Son exploitation et son contrôle dépendront exclusivement de l’Algérie et seront opérés depuis les centres d’exploitation des systèmes de télécommunications de Boughezoul et d’Alger.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Algérie : 

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *