Qu’est-ce les lecteurs d’Ecomnews Med pensent du retour aux affaires de Saad Hariri ?
#Actualite #BuzzNews #Decideurs #EnDirectDe #Institutions #Politique #LIBAN
Juli Choquet
vendredi 15 décembre 2017 Dernière mise à jour le Vendredi 15 Décembre 2017 à 09:31

Cette semaine nous avions lancé un sondage Twitter ! Vous avez été nombreux à répondre à la question : « Est-ce que vous pensez que le retour de Saad Hariri aux affaires soit une bonne chose pour le Liban ? ». Analyse des résultats par la rédaction Ecomnews Med.

Le premier ministre Libanais Saad Hariri.

L’incertitude planant sur le retour de Saad Hariri au Liban vous a, semble t-il, laissés dubitatifs. En effet l’homme qui avait démissionné de son poste de Premier Ministre le 4 novembre 2017 depuis Ryad en Arabie Saoudite était revenu au pays le 5 décembre 2017 rencontrer le président de la république Michel Aoun. Son acte avait mis fin à la crise politique Libanaise sur fond d’opposition entre chiites soutenus par l’Arabie Saoudite et sunnites soutenus par l’Iran via le Hezbollah.

Vous avez donc été 56 % à répondre ne pas savoir si le retour de Saad Hariri était une bonne chose pour le Liban. 22 % d’entre vous ont voté « oui » au retour d’Hariri aux affaires et 22 % ont voté « non ». Une égalité parfaite donc entre une opinion positive ou négative sur le Premier Ministre.

Si aujourd’hui la presse Libanaise titrait aux règlements de compte entre les partisans d’Hariri et ses opposants, les lecteurs d’Ecomnews Med semblent attendre la suite des évènements politiques du Liban pour se prononcer. Saad Hariri a de son coté réaffirmé cette semaine l’importance d’une politique de distanciation de son pays face aux deux géants que sont l’Arabie Saoudite et l’Iran.

La rédaction vous remercie encore d’avoir participé à ce sondage Ecomnews Med et vous dit à très vite !

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique au Liban :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *