Israël : Et si la désalinisation pouvait relever le niveau d’eau du lac de Tibériade ?
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Decideurs #Economie #Institutions #ISRAEL
Juli Choquet
mercredi 20 décembre 2017 Dernière mise à jour le Mercredi 20 Décembre 2017 à 09:06

L’autorité Israélienne de l’eau va introduire de l’eau déstalinisée dans le lac de Tibériade qui a atteint son niveau le plus bas. En effet le lac représente une manne financière liée au tourisme.

Vue panormaique du lac de Tibériade depuis le mont des béatitudes en Israel.

Le projet est faramineux ! Il faudra près de deux années de travaux et quelques 24,2 millions d’euros pour relever le niveau d’eau du lac de Tibériade. L’autorité Israélienne de l’eau ne ménage pas ces efforts car le lac fournit près de 25% de l’eau potable du pays. Cette année encore, les faibles précipitations n’ont pas arrangés le nombre de mètres cubes d’eau disponible. Dans le Nord d’Israël le différentiel pluviométrique qui n’a pas été absorbé par la terre équivaut à 2,5 milliards de mètres cubes soit l’équivalent d’un million de piscines olympiques comme le rapportent nos confères du Times of Israël.

La pluviométrie enregistrée dans le nord d’Israël est particulièrement stratégique puisque c’est sur ce territoire que coulent les ruisseaux et nappes phréatiques qui alimentent le lac de Tibériade. D’après les statistiques de l’autorité Israélienne de l’eau, seulement 10% d’eau a été absorbée par les sols l’an dernier dans le nord du pays. Une situation alarmante qui n’est pas prête de s’arranger avec le réchauffement climatique.

En conséquence directe, le prix de l’eau potable en Israël risque d’augmenter de manière significative en 2018. Les coûts liés à la désalinisation sont eux colossaux lorsqu’on sait que le pays qui a déjà commencé à mettre de l’eau déstalinisée dans le lac extrait environ chaque année 17 tonnes de sel provenant de l’eau de mer. Un véritable défis qu’Israël a d’ores et déjà commencé à relever !

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Israel :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *