Le
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Decideurs #Economie #Entreprises #Institutions #VieDesEntreprises #TUNISIE
Kheireddine Batache
mercredi 20 décembre 2017 Dernière mise à jour le Mercredi 20 Décembre 2017 à 14:30

Dans une lettre publiée le 20 décembre 2017, le très influent magazine économique londonien Financial Times a exprimé son désaccord avec la décision prise par les ministres des Finances de l’Union Européenne (UE) de faire figurer la Tunisie parmi la liste des paradis fiscaux.

En Tunisie comme ailleurs, la stupéfaction était à son comble depuis la parution de la fameuse liste des 17 paradis fiscaux établie par Bruxelles, et dans la quelle figurait la pays du jasmin. Outre méditerranée, la réaction ne s’est pas faite attendre longtemps. En effet, le célèbre magazine économique Financial Times  a contesté cette décision qu’il juge « néfaste pour l’image du pays à l’étranger ».

C’est à cet effet qu’un collectif formé par douze personnalités économiques a signé une tribune pour demander le retrait immédiat de la Tunisie de cette fameuse liste. Dénonçant l’incongruité de la décision de l’Europe, le Financial Times estime que cette décision est le fruit d’une compréhension erronée des efforts consentis par le gouvernement en vue de moderniser les règles régissant les liens qu’entretient l’état avec les entreprises et les investisseurs étrangers.

Tout en soulignant que cette décision risque d’altérer la confiance et la coopération entre la Tunisie et l’entité européenne, le collectif a exhorté les ministres des Finances de revenir revoir leur copie et revenir sur leur décision.    

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Tunisie :

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *