L’Egypte cherche à exporter son électricité en Arabie Saoudite
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Decideurs #Economie #Institutions #Politique #EGYPTE
Juli Choquet
mercredi 20 décembre 2017 Dernière mise à jour le Mercredi 20 Décembre 2017 à 11:14

Une connexion entre l’Egypte et l’Arabie Saoudite permettra au pays d’entrer dans le réseau d’interconnexion du Moyen Orient. La ligne permettrait à l’Egypte de faire monter son niveau d’exportation de l’électricité.

Le coût de la liaison électrique entre l’Egypte et l’Arabie Saoudite est estimé à 1,6 milliards de dollars ! 600 millions de dollars seront investis par le gouvernement Egyptien a annoncé le ministre de l’électricité Mohamed Shaker.

Mais la connexion n’est pas encore faite ! D’après le communiqué officiel, la signature du contrat aurait lieu en mars ou avril 2018 et les travaux pourraient durer jusqu’à 2 ans.

L’intégration de ce réseau par l’Egypte permettrait au pays de s’offrir des débouchés commerciaux unique avec l’Arabie Saoudite certes, mais avec tout le reste du Moyen Orient. Le réseau électrique sur lequel sera rattaché la ligne Egyptienne compte le Qatar, le Koweït, ou encore Bahreïn. Une opportunité pour les producteurs d’électricité du pays qui cherchent des voies d’exports.

L’électricité est produite à 90% par des centrales thermiques avec de l’énergie produite avec le gaz naturel. Le pays qui a quadruplé sa consommation depuis 1992 et doublé depuis 2003, produit également de l’électricité grâce aux énergies solaires et éoliennes largement investis en tant que secteur d’avenir du pays. Enfin Le Caire s’est engagé depuis peu sur la voie du nucléaire grâce à un accord avec la société publique Russe Rosatum en novembre 2017.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Egypte :

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *