Une nouvelle capitale pour l'Egypte ?
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Collectivites #Decideurs #Economie #Entreprises #Institutions #Politique #VieDesEntreprises #EGYPTE
Kheireddine Batache
jeudi 21 décembre 2017 Dernière mise à jour le Jeudi 21 Décembre 2017 à 17:41

L’Egypte se lance dans la construction d’une nouvelle ville moderne censée destituer le Caire de son statut de capitale. Annoncé par le président Abdelfettah Al-Sisi en 2015, ce projet pharaonique coûtera 45 milliards de dollars.

Non, vous ne rêvez pas ! L’Egypte veut avoir une nouvelle capitale. Situé à 45 kilomètres du Caire, à cheval entre Suez et Ain Sokhna, le gigantesuqe chantier devant donner naissance au nouveau « Caire » s’étend sur une surface de 170 kilomètres carrés. Le projet qui est officiellement entré dans sa première phase de réalisation, devrait être en partie opérationnel pour accueillir quelque 6 millions d’habitants, dès 2019.

Loin de faire l’unanimité en Egypte, la nouvelle ville aura néanmoins la particularité d’être une ville intelligente. Selon le gouvernement, elle sera dotée des plus performantes technologies et infrastructures urbaines. En réalisant ce projet, les autorités égyptiennes espèrent en finir avec les problèmes de surpeuplement du Caire. En effet, avec ses 18 millions d’habitants, la mégapole africaine s’étouffe de jour en jour dans ses interminables bouchons et sa pollution atmosphérique monstureuse.

Avec un coût estimé à 45 milliards de dollars, le projet est co-géré et co-financé par le ministère de la défense ainsi que le ministère du Logement. Et c’est évidemment au groupe Orascom Construction Industries appartenant à Nassef Sawiris, le magnat egyptien du secteur du BTP, qu’incombera l’audacieuse tâche de réaliser ce projet, en partenariat avec quelques opérateurs étrangers.

cela étant dit, force est de constater que les pays nord africains commencent à exprimer leur engouement pour l’innovation urbaine. Depuis déjà quelques années, l’Algérie s’était également lancée dans l’aventure « Boughezoul ». Cette ville située à environ 160 kilomètres au sud d’Alger est censée devenir sa nouvelle capitale administrative. Un projet qui peine à voir le jour.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Egypte :

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *