En Israël, l'innovation et la médecine font bon ménage
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Decideurs #Economie #Entreprises #VieDesEntreprises #ISRAEL
Kheireddine Batache
vendredi 22 décembre 2017 Dernière mise à jour le Vendredi 22 Décembre 2017 à 13:16

Basée à Ness Ziona, la société de biotechnologies Atox Bio est en train de développer un nouveau médicament pour lutter contre les infections bactériennes.

Il porte le nom de Reltecimod. Ce médicament qui est actuellement en phase III des essais cliniques devrait faire son entrée sur le marché en 2020. Il s’agit concrètement d’une petite protéine  qui se lie à une exprimée par les cellules T (un type de cellules sanguines qui jouent un rôle central dans le système immunitaire) et permet de restaurer la réponse immunitaire appropriée du patient face aux infections sévères.

Selon le Président Directeur générale (PDG) de la firme israélienne Dan Teleman l’infection bactérienne entraînant la mort des tissus mous du corps est considérée comme une maladie grave qui ne dispose pas de traitement actuellement. ” Chez les bactéries mangeuses de chair, le principal danger vient du système immunitaire qui peut réagir excessivement et provoquer une destruction tissulaire importante et parfois aussi une maladie systémique, celle-ci entraînant des dysfonctionnements multiples, des défaillances et même la mort. ” a-t-il déclaré sur le site ” The Times of Israel “.

Mais Atox Bio ne s’arrête pas là ! Elle cherche à étendre le développement de ses médicaments au traitement de l’insuffisance rénale aiguë. D’après la même source,  elle a réalisé une levée de fonds de 30 millions de dollars avec des investisseurs comme Arix Bioscience plc, Adams Street Partners, Asahi Kasei Corporation.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Israël :

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *