#ASavoir #Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #Collectivites #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #EnDirectDe #Institutions #PhotosEtVideos #Politique #MAROC
Kheireddine Batache
vendredi 22 décembre 2017 Dernière mise à jour le Vendredi 22 Décembre 2017 à 16:25

Le maire de la Ville de Fès et ancien ministre délégué auprès du ministre de l’Économie et des Finances chargé du Budget, Driss El Azami El Idrissi et le Maire et Président de Montpellier Méditerranée Métropole Philippe Saurel, ont officiellement renouvelé le partenariat qui lie la ville marocaine à celle du sud de la France, dans le cadre d’un jumelage qui se prolonge depuis 2003. La rédaction d’Ecomnews Med était du rendez-vous et a couvert l’évènement.

C’est dans l’enceinte du très imposant immeuble de l’Hôtel de ville que l’accord de partenariat entre la Ville marocaine de Fès et sa jumelle montpelliéraine, a passé une nouvelle étape. Liées depuis 2003 par ce projet de coopération, leur engagement donne aujourd’hui du relief à l’amitié qui caractérise les relations franco-marocaines.

A travers leur projet de jumelage, Fès et Montpellier partagent des valeurs  communes autour du vivre ensemble, qui transcendent les frontières de la Méditerranée. ” A déclaré Philippe Saurel au micro d’Ecomnews Med.

Affichant un grand sourire de satisfaction, les deux élus locaux ont procédé à la signature du document officiel du renouvellement du jumelage. Il s’agit d’un partenariat stratégique qui réunit côte à côte la deuxième ville marocaine et la septième ville française. Autant dire que les champs d’action et les secteurs d’activités qui bénéficieront de cette décision ne manqueront pas.

Avec son aéroport international, ses universités, son statut de hub industriel et artisanal, et infrastructures touristiques, cette ville iconique ne manque pas d’atouts. Faisant partie du réseau Euromed,  elle a de quoi faire saliver les investisseurs du monde entier.

Mais c’est vers l’innovation que Fès veut orienter son action. En effet, la ville impériale souhaite tirer profit de l’expérience montpelliéraine dans le domaine du digital et du numérique, à travers le label Montpellier Métropole French Tech, un réseau d’acteurs économiques en lien avec les nouvelles technologies. A ce titre,  Philippe Saurel nous a fait savoir que le Business Innovation Center (BIC), célèbre incubateur de la ville du sud-ouest français, est prêt à accompagner Fès dans son engagement envers le développement de l’innovation sur son territoire.

Outre la pérennisation des liens économiques, ce jumelage vise également à instaurer un dialogue sur l’universalisme, version méditerranéenne. C’est en tout cas le concept qui a permis la création de l’université Eurom-méditerranéenn de Fès (UEMF), un projet à caractère régional dont la mission est la promotion des échanges et de l’interculturalité, des partenariats académiques et culturels dans la région Euro-Méditerranéenne, ainsi que la formation et la recherche de haut niveau.

Interrogé par la rédaction d’Ecomnews Med sur la portée nationale et internationale de ce projet, Driss El Azami El Idrissi a insisté sur le caractère innovant de ce pôle d’excellence et de rayonnement scientifique. Il a également mis en exergue son rôle de vitrine de luxe l’enseignement supérieur marocain. 

La ville de Fès en quelques chiffres :

  • Superficie : 311,5 kilomètres carrés
  • Plus d’un million d’habitant
  • 5 pôles universitaires
  • 62 % de unités industrielles de la règion Fès-Meknès
  • 64,109 artisans recensés
  • 4ème ville marocaine en termes d’industrie
  • 9,4 % du Produi National brut (PIB)

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique au Maroc :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *