Israël : le marché de l’électricité s’ouvre à la concurrence
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Decideurs #Economie #Institutions #Politique #ISRAEL
Juli Choquet
mercredi 3 janvier 2018 Dernière mise à jour le Mercredi 3 Janvier 2018 à 09:21

La société Israélienne de l’électricité a conclu un accord avec les syndicats pour mettre fin au monopole du secteur et engager une baisse des prix.

Moshe Kahlon le ministre Israélien des finances a salué cet accord discuté depuis des décennies. Le ministre de l’énergie Yuval Steinitz a lui de son coté rassuré sur la baisse effective des prix de l’électricité pour les ménages Israéliens.

Près de 2 000 personnes vont être licenciés à la suite de cet accord malgré un bon chiffre d’affaire réalisé en 2017. La réforme initiée par l’état vise à rompre le quasi-monopole de la corporation Israélienne de l’électricité. En effet, l’état détient 99,85% de l’IEC (Israeli Electric Corporation) et emploie 11 900 personnes actuellement. 2,7 millions de consomateurs étaient enregistré par la compagnie à la fin de l’année 2016.

L’état d’Israël a engagé une politique volontariste en matière énergétique. Pour réduire la facture gouvernementale, le charbon ne devrait plus être utilisé d’ici 2025 pour produire l’électricité du pays. A ce jour le charbon contribue à hauteur de 10% de la production électrique du pays mais c’est le gaz naturel qui est la source principale d’énergie pour la production.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Israël :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *