L'Algérie ouvre son marché de fret aérien et maritime aux opérateurs privés
#Actualite #BuzzNews #Decideurs #Economie #Emploi #Entreprises #Institutions #VieDesEntreprises #ALGERIE
Kheireddine Batache
mardi 16 janvier 2018 Dernière mise à jour le Mardi 16 Janvier 2018 à 15:56

Le ministre des Travaux publics et du Transport Abdelghani Zaalane a annoncé que l’Algérie allait ouvrir le marché du fret aérien et maritime aux investisseurs privés locaux, dans le cadre de la nouvelle orientation de l’économie algérienne vers l’exportation.

Visant à satisfaire les demandes d’exportation, cette décision met en application les dispositions d’une loi algérienne datant de 1988 (gelée depuis sa promulgation) qui prévoit l’ouverture du fret aérien et maritime, au secteur privé.

Le ministre a indiqué que le besoin de satisfaire une demande croissante en termes de transport de marchandises destinées à l’exportation appelle à une contribution économique des acteurs privés du secteur de la logistique, à l’exercice de cette activité.

Cependant, il a également concédé qu’après une période de quasi monopole, les sociétés étatiques de transport font aujourd’hui face à une demande accrue et ne parvenaient plus à joindre les de bouts.

Cette initiative devrait permettre aux opérateurs privés d’acquérir ou d’affréter des moyens de transport (aériens ou maritimes) pour réaliser leurs opérations d’exportations. 

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Algérie : 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *