Moyen Orient : l’UNRWA connaît sa plus grave crise financière
#Actualite #BuzzNews #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #Institutions #Politique #LIBAN
Juli Choquet
mardi 23 janvier 2018 Dernière mise à jour le Mardi 23 Janvier 2018 à 16:16

Avec le gel annoncé par les Etats Unis de près de 65 millions de dollars à l’institution onusienne en charge des réfugiés Palestiniens, les inquiétudes montent quant à leur survie financière notamment au Liban. Reportage.

Bureaux de l’UNRWA (United Nations Relief and Works Agency for Palestine Refugees in the Near East) à Jérusalem.

Sur les 125 millions de dollars que Washington avait volontairement prévu de donner à l’UNRWA, seul 60 millions de dollars seront finalement distribués. Les coupes budgétaires menacent les hôpitaux, les écoles et l’aide alimentaire des réfugiés Palestiniens vivant au Liban.

Ils sont au nombre de 174 000 d’après les statistiques de l’organisme onusien. En 2017, quelques 160 000 personnes ont pu se faire soigner par les cliniques de l’UNRWA où quasiment 14 millions de dollars sont nécessaire annuellement pour les faire fonctionner.

Claudio Cordone, le chef d’UNRWA au Liban déplore le manque de moyen toujours en baisse. A cela s’ajoute la venue massive de réfugiés Syriens au Liban ce qui délaisse en parti la médiatisation de la condition des Palestiniens au Liban.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique au Liban :

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *