L’ambassadeur Algérien en France reçu par le Maire de Montpellier.
#Actualite #BonsPlans #BuzzNews #Collectivites #Decideurs #EchangesMediterraneens #EnDirectDe #Institutions #Politique #ALGERIE
Juli Choquet
mardi 30 janvier 2018 Dernière mise à jour le Mardi 30 Janvier 2018 à 15:29

Abdelkader Mesdoua l’ambassadeur d’Algérie en France accompagné par Mohamed Seoudi, Consul Général d’Algérie à Montpellier a été reçu ce matin par Philippe Saurel le Maire et Président de la Métropole de Montpellier. Ensemble, ils ont réaffirmé leur volonté de renforcer les liens entre Tlemcen et Montpellier, deux villes méditerranéennes dotées de forts potentiels.

Philippe Saurel, avec à sa droite, Abdelkader Mesdoua, et le Consul Général d’Algérie à Montpellier, Mohamed Seoudi – Crédit : Ville de Montpellier.

Après la visite de l’Hôtel de Ville et la présentation de Montpellier, et lors de son échange avec l’Ambassadeur d’Algérie, Philippe Saurel a manifesté son souhait d’étendre la coopération existante avec Tlemcen sur les thématiques liées à l’économie, à la santé, aux transports et à l’éducation.

Il a annoncé sa volonté de se rendre sur place au printemps prochain afin de concrétiser de nouveaux accords. Ce déplacement pourrait être également l’opportunité d’officialiser l’implantation d’une Maison de Montpellier à Tlemcen.

Abdelkader Mesdoua a répondu favorablement à ces propositions et salué “l’importance accordée à Montpellier” dans les rapports entre la France et l’Algérie en indiquant qu’il s’agissait de la 2ème ville qu’il visitait après Marseille.

Les deux villes de Tlemcen et Montpellier ont beaucoup de points communs : un riche héritage culturel, une économie viticole renommée, la culture de l’olivier ainsi que le tourisme.

Sur le plan économique, Montpellier 7ème ville de France est un partenaire important pour l’Algérie. Ce fort potentiel pourrait pousser les deux entités à un rapprochement commercial inédit facilité par toutes ces similarités culturelles.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Algérie :

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *