Quels sont les accords signés entre la Tunisie et la France ?
#Actualite #BuzzNews #Decideurs #Economie #Emploi #Entreprises #Institutions #Politique #VieDesEntreprises #TUNISIE
Kheireddine Batache
jeudi 1 février 2018 Dernière mise à jour le Jeudi 1 Février 2018 à 16:01

Suite et fin de notre série d’articles consacrée à la visite du président français Emmanuel Macron en Tunisie, avec le détail des accords qui ont été signés entre les deux pays méditerranéens.

A l’heure où se tenait aujourd’hui, à Tunis, la première édition du forum économique Tunisie-France (auquel devaient participer quelque 1100 chefs d’entreprises et décideurs et 300 entreprises françaises), une ribambelle d’accords, conventions et partenariats ont été signés entre les deux pays. Notre rédaction s’est penchée dessus et vous en a fait le détail :  

  • La déclaration conjointe sur les priorités du partenariat franco-tunisien, qui valide les quatre feuilles de routes des secteurs prioritaires, en l’occurrence le développement économique ; la ustice, sécurité et défense ; l’éducation, enseignement supérieur, recherche et formation professionnelle et enfin la culture et la francophonie.
  • La déclaration d’intention entre les deux gouvernements relative à la coopération bilatérale en matière de lutte contre le terrorisme, le financement du terrorisme et la radicamisation.
  • La déclaration d’intention pour la création en 2018, d’une université franco-tunisienne pour l’Afrique et la Méditerranée (UFTAM).
  • La déclaration d’intention pour le lancement d’un fonds de soutien au développement, à l’entreprise et aux initiatives de la jeunesse en Tunisie. Il sera doté d’un budget de 30 millions d’euros pour le financement des projets productifs de proximité.
  • L’avenant au protocole Financier relatif à l’octroi d’une ligne de financement en faveur des PME-PMI, d’un montant global de 30 millions d’euros.
  • L’avenant à la convention relative à la conversion de dette en projet de développement, assortie d’un budget global de 90 millions d’euros.
  • La convention de financement pour l’appui à la réforme de la gouvernance des entreprises publiques, prévoyant un financement de 100 millions d’euros.
  • La Convention de financement du programme PROVILLE 2 visant à améliorer la qualité de vie dans certains quartiers de zones urbaines défavorisées.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *