Découverte d'un tombeau vieux de 4400 ans en Égypte
#Actualite #BuzzNews #CultureSport #Economie #EnDirectDe #Politique #EGYPTE
Sami Bouzid
vendredi 9 février 2018 Dernière mise à jour le Vendredi 9 Février 2018 à 14:38

Le ministre des Antiquités Khaled al-Anani a annoncé lors d’une conférence de presse la découverte au sud du Caire de la tombe d’une prêtresse de l’Ancien Empire.

 

L’Égypte a accentué les recherches archéologiques ces deux dernières années.

Ornée de peintures murales bien conservées, la tombe a été construite pour Hetpet, prêtresse pour la déesse de la fertilité Hathor. Plusieurs indices ont guidé les spécialistes vers ce constat. D’abord le style architectural de la tombe, les décorations et les peintures « Hetpet est représentée en train de pêcher et de chasser » a souligné le ministère. De plus l’entrée qui mène à un bassin dans une pièce en forme de L sont typiques de cette époque de l’Égypte. Les parois de la pièce laissent apparaître des scènes de danse, de performances musicales, mais aussi et surtout de deux singes. Ces animaux étaient domestiques à cette époque.

Mise à jour par une équipe d’archéologues égyptiens dirigée par Mostafa Waziri, secrétaire général du conseil suprême des Antiquités du pays, elle se trouve dans un cimetière proche des pyramides de Guizeh. Cette zone renferme des trésors, et de nombreuses tombes de hauts responsables de la Ve dynastie des pharaons. Cette dernière a régné durant 149 ans sur l’Empire antique durant la période 2494-2345 avant notre ère.

La nouvelle découverte passionne particulièrement les scientifiques spécialistes de l’histoire ancienne. A l’image d’Evelyne Ferron enseignante et chroniqueuse en histoire elle qualifie dans une déclaration à Radio-Canada la découverte de « remarquable parce que les femmes ne sont pas très illustrées en Égypte en général ».

Cette trouvaille pourrait en amener une autre. En effet, l’archéologue en charge de la mission a confirmé que Hetpet pourrait avoir un deuxième tombeau. Celui-ci pourrait se situer au niveau de la nécropole de Giza où des recherches sont déjà en cours pour une potentielle excavation.

Le pays des pharaons continue de passionner, et referme encore de nombreux secrets. Le gouvernement mise énormément sur son histoire pour préparer son avenir. La situation économique instable du pays l’incite à financer ce genre d’expédition dans l’espoir de relancer le tourisme en Égypte.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Egypte :

 

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *