Une énorme baisse du déficit commercial en Algérie
#Actualite #BuzzNews #Decideurs #Economie #Entreprises #Institutions #VieDesEntreprises #ALGERIE
Kheireddine Batache
mardi 20 février 2018 Dernière mise à jour le Mardi 20 Février 2018 à 15:40

Selon le Centre national de l`informatique et des statistiques des Douanes (CNIS), l’Algérie enregistre une baisse de 62,2 % de son déficit commercial, en janvier 2018.

Avec un dégraissement du le volume des importations qui a atteint environ 600 millions de dollars, l’Algérie renverse la vapeur au niveau de la balance commerciale, en réduisant son déficit de 62,6 %, en janvier 2018. Cette bonne nouvelle ne manquera pas d’enchanter l’exécutif actuel qui a fait du redressement des comptes publics, son cheval de bataille.

Les importations ont reculé à 3,7 milliards de dollars en janvier 2018, alors qu’elles s’établissaient à 4 milliards de dollars, un an auparavant, soit une amélioration de 6,8 %. Cette baisse fait écho à un accroissement du volume des exportations qui ont atteint les 3,3 milliards de dollars en janvier 2018 contre 2,9 milliards de dollars, soit une hausse 14,2 %  durant la même période.

Sans réelle surprise, les produits hors hydrocarbures ont enregistré un maigre revenu, équivalent à 208 milliards de dollars sur l’ensemble des exportations. Quant à la facture des importations, elle reste dominée par les biens alimentaires, qui ont encore marqué une augmentation (838 millions de dollars).

D’autre part et après quelques années de domination italienne, c’est l’Espagne qui devient le premier client de l’Algérie avec un volume de 461 millions de dollars, suivie des Etats-Unis avec 419 millions de dollars, de la Grande-Bretagne avec 390 millions de dollars, de l’Italie avec 384 millions de dollars et de la France avec 315 millions de dollars.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *