La banque tunisienne UBCI signe trois accords de financement avec la BERD
#Actualite #AideAuxEntreprises #BuzzNews #Collectivites #Economie #Emploi #EnDirectDe #Entreprises #Institutions #Politique #VieDesEntreprises #TUNISIE
Sami Bouzid
mercredi 21 février 2018 Dernière mise à jour le Mercredi 21 Février 2018 à 10:16

L’Union Bancaire pour le Commerce et l’Industrie (UBCI) a signé un accord de financement avec la Banque Européenne de Reconstruction et Développement (BERD). L’institution européenne accordera différents prêts dans le but de stimuler l’économie locale.

La BERD a renforcé sa présence en Tunisie en ouvrant un second bureau à Sfax

“Nous sommes très heureux de conclure ce nouveau programme financier”  les mots sont ceux de Suma Chakrabarti président de la BERD. En marge d’un déplacement de deux jours en Tunisie, avant de se rendre au Maroc, un accord avec l’UBCI a été scellé. Il portera sur trois différentes lignes de crédit, mais avec le même but : stimuler l’économie tunisienne. 

Ainsi, le financement prévoit une ligne de crédit à hauteur de 30 millions d’euros pour les petites et moyennes entreprises. Terreau de la vie économique, elles représentent pas moins de 90% des entreprises établis dans le pays et sont les premières créatrices d’emplois, mais souffrent du manque d’investissement “cet accord renforce la capacité de l’UBCI à prêter aux PME” s’est ravi le directeur général de la banque Pierre Bérégovoy. 

Le second contrat est une ligne de financement du commerce international à hauteur de 10 millions d’euros. Elle est directement destinée aux entreprises tunisiennes souhaitant exporter ou importer des biens. Enfin, la dernière ligne de crédit est un mécanisme de partage des risques avec une enveloppe de 10 millions d’euros. En clair, il s’agit d’assurer une partie des prêts de l’UBCI à des entreprises locales “cela permettra d’augmenter la taille des opérations, afin de financer les gros projets d’investissement” a précisé le directeur général de l’UBCI. 

Depuis 2012, la BERD a investi pas moins de 540 millions d’euros dans le pays sur 31 différents projets. “Notre objectif commun est de créer des emplois et permettre aux jeunes d’être plus confiant en leur avenir”  a rappelé Patrice Bergamini l’Ambassadeur de l’Union européenne en Tunisie. 

La population tunisienne reste particulièrement frappé par le chômage, et la crise économique que traverse le pays. Au quatrième trimestre de l’année 2017 il a même progressé pour atteindre les 15,5% de la population active. 

En guise de dernier signe de soutien Suma Chakrabarti a annoncé que le prochain sommet régional sur l’investissement devrait se tenir en Tunisie en novembre 2019. 

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Tunisie :

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *