Le Maroc a sa place au Salon International de l'Agriculture
#Actualite #Agenda #BuzzNews #Collectivites #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #Institutions #MAROC
Kheireddine Batache
lundi 26 février 2018 Dernière mise à jour le Lundi 26 Février 2018 à 09:50

A travers ses 30 exposants, le Maroc tient à marquer sa présence au Salon International de l’Agriculture (SIA), qui se tient du 24 février au 4 mars 2018, à Paris. Diverses régions du royaume y font la promotion de leurs produits.

A “la plus grande ferme de France“, le Maroc a bien sa place ! Pas moins de 30 exposants venus de régions différentes du pays exposent les produits issus de l’agriculture locale. Dattes, huile d’argan et autres produits du terroir ornent les stands et se font les stars du pavillon marocain.

Il s’agit de la sixième participation du royaume chérifien à cet évènement phare de la vie économique agricole française. La délégation marocaine est supervisée par l’Agence pour le Développement Agricole (ADA). Cette manifestation permet à 3100 petits producteurs et agriculteurs, dont 1979 femmes rurales, de montrer à la France et à l’Europe, les fruits de leur travail ainsi que la diversité et la richesse de leur production. En effet, la qualité de l’agriculturemade in Morocco” est le maître mot dans les stands du pavillon paré aux couleurs ocre.

Parallèlement, aux activités de promotion, ce rendez-vous unique se veut aussi le lieu idéal pour mener des actions purement “business”. Aussi, pas moins de 300 rencontres B2B ont été programmées pour aider producteurs à prospecter de nouveaux marchés, pour y exporter leurs biens, notamment parmi les acteurs de la grande distribution, les épiceries fines et les centrales d’achat.

Il est à noter que pour l’édition 2018, tous les produits proposés bénéficient de certifications spéciales, émises par par l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique au Maroc :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *